Retour au Comparatif Appareils photo numériques reflex et hybrides (167 appareils photo numériques reflex et hybrides)

Samsung NX500 + 16-50 mm PZ OIS

Samsung NX500 + 16-50 mm PZ OIS

Hybride - 28 Mpix - 24,6-77 mm - F3,5-5,6

Mis à jour le : 05/05/2021

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Pas de viseur
  • Qualité vidéo en lumière réduite

Le Samsung NX500, lancé en mars 2015, est un appareil photo hybride de milieu de gamme, successeur du NX300. Dépourvu de viseur, ce modèle est doté d’un grand écran tactile inclinable (technologie OLED) et il embarque un capteur APS-C 28 Mpixels (diagonale 28 mm). L’objectif motorisé offre un zoom 3,1× (focales 24,6-77 mm en équivalent 35 mm) et s’ouvre à F3,5 en grand angle et à F5,6 à la focale maxi. Une bague configurable située sur l’objectif permet de faire varier certains paramètres de prise de vue (selon le mode choisi). Il n’y a pas de flash intégré, mais un flash externe est inclus (modèle SEF8A).
Autres fonctions disponibles : liaisons sans fil Wi-Fi, NFC et Bluetooth, mode RAW.

Dans l’ensemble, le NX500 offre une bonne qualité photo et un rendu assez naturel. En lumière réduite, les performances sont satisfaisantes et le stabilisateur optique est efficace. Le flash externe fourni remplit assez bien son rôle.

L’écran est inclinable (180° vers le haut, 45° vers le bas), ce qui est pratique pour les prises de vue sous divers angles. Il est grand (76 mm de diagonale) et offre une bonne lisibilité (définition : 1,036 million de points). Par rapport à l’écran équipant d’autres appareils, celui du NX500 est l’un des moins réfléchissants : cela simplifie son utilisation au soleil.

Le NX500 est rapide et réactif, avec un temps d’allumage de 1,5 seconde et un délai de déclenchement de 0,23 seconde (une fois la mise au point faite sur le sujet). Entre deux prises de vue, il ne requiert que 0,44 seconde. Son mode rafale est très performant : 8 images/s (JPEG).

L’appareil emploie le codec H.265/HEVC pour proposer plusieurs formats vidéo, en Full HD (1920 pixels × 1080 lignes), UHD (3840 × 2160) ou 4k (4096 × 2160), avec une cadence de 50 images/s et un débit binaire pouvant atteindre 70 Mbps selon le mode choisi.

La qualité vidéo est très bonne en plein jour mais carrément mauvaise en lumière réduite (image presque noire). Le micro stéréo interne produit une bonne qualité sonore mais l’utilisation du zoom pendant l’enregistrement introduit quelques bruits parasites (il n’y a pas la possibilité d’utiliser un micro externe).

Neil McPherson

Neil McPherson

Rédacteur technique