Bose Soundsport in-ear

Bose Soundsport in-ear

Adapté pour le sport

Mis à jour le : 14/04/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Câble trop long
  • Bande passante un peu limitée dans les graves

Les écouteurs filaires et intra-auriculaires SoundSport de Bose sont déclinés en deux versions : pour les smartphones Apple (iOS) et pour ceux fonctionnant sous Android. Ils sont vendus avec trois tailles d’embout, et un étui de rangement doté d’un petit mousqueton de fixation. Une télécommande placée sur le côté droit du câble permet de monter et baisser le volume ainsi que de changer de piste. Elle intègre aussi un micro pour répondre aux appels téléphoniques.

Bose n’a pas la réputation de produire des casques bon marché, et payer près de 100 € pour un modèle filaire simplement destiné à une activité sportive vous semblera peut-être un peu excessif. Après l’avoir comparé à la concurrence, nous devons pourtant reconnaître que ce prix est justifié. Les embouts en silicone sont une vraie réussite et contribuent grandement aux résultats obtenus par ce modèle, aussi bien au niveau de la restitution sonore que de la tenue. Contrairement à d’autres modèles intra-auriculaires, leur positionnement est simple et garantit toujours une bonne écoute ; ils semblent s’adapter parfaitement à l’oreille, quelle que soit sa forme. Malgré une bande passante audio un peu limitée, notamment dans les graves avec une fréquence de coupure basse de 78 Hz, c’est l’un des modèles préférés du jury d’écoute. Le son précis et équilibré offre une bonne dynamique. Côté confort, le casque est léger et la matière utilisée pour les embouts est jugée agréable au porté. C’est un modèle stable qui tient bien à l’oreille. Enfin, sa télécommande est facile à utiliser. Le seul reproche qui lui a été fait concerne son câble, jugé un peu trop long, mais doté d’un clip de fixation, ce qui lui évite de se balader dans tous les sens durant une activité sportive. Le fabricant annonce, sur son site, une tenue à la transpiration et aux intempéries, mais sans jamais préciser le niveau IPX correspondant.

François Palemon

François Palemon

Rédacteur technique

Contacter l’auteur(e)