Bose Soundsport wireless

Bose Soundsport wireless

Sans fil Bluetooth - Adapté pour le sport

Mis à jour le : 14/04/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Écouteurs un peu proéminents et pas très discrets
  • Nécessité d’être bien positionné pour être stable

Les écouteurs intra-auriculaires SoundSport Wireless de Bose sont vendus aux environ de 180 €. Comme tous les modèles de cette marque, ils sont proposés avec des embouts en silicone de trois tailles différentes. Un câble assez léger passant derrière le cou relie les deux haut-parleurs. Une télécommande placée sur le côté droit de ce câble permet de régler le volume, de sélectionner les pistes et de répondre à un appel téléphonique. Une application (Bose Connect) disponible sous iOS et Android permet de gérer et personnaliser l’utilisation de ce casque.

Encore plus cher que le casque filaire SoundSport in-ear, cet appareil fonctionnant en Bluetooth offre une qualité audio, un confort et une facilité d’emploi qui peuvent justifier son prix de 180 €, surtout si on le compare à des modèles concurrents proposés au même tarif, mais loin d’offrir les mêmes qualités. Il présente de bons résultats au niveau des mesures, la bande passante descend bien dans les basses fréquences et c’est l’une des moins chahutées. La distorsion demeure faible, même à volume élevé. C’est surtout le modèle qui a obtenu, assez nettement, les meilleurs résultats de notre jury d’écoute. Les basses sont bien présentes sans masquer pour autant le reste du spectre, le son est équilibré et bien détaillé, il offre une très belle dynamique. Les oreillettes sont jugées très confortables, mais lors du test au porté, si certains les ont jugées très stables, d’autres les ont vues tomber à plusieurs reprises. Une chose est sûre, leur mise en place est déterminante. La batterie offre une autonomie confortable de plus de 6 h (6 h 37 selon nos mesures). La recharge complète de l’appareil se fait en 1 h 30, mais la recharge partielle est très rapide (passage de 30 à 70 % de charge en 15 minutes). Lorsque l’on allume le casque, une voix indique la charge restante et aussi l’appairage, c’est très clair et l’appareil est très facile à mettre en œuvre. Le seul véritable reproche qui puisse lui être fait concerne les écouteurs, un peu volumineux : en dehors d’une utilisation sportive, ce casque n’est pas très discret à porter. Le fabricant annonce, sur son site, une tenue à la transpiration et aux intempéries, mais sans jamais préciser le niveau IPX correspondant.

François Palemon

François Palemon

Rédacteur technique

Contacter l’auteur(e)