Retour au Comparatif Fours encastrables (134 fours encastrables)

Bosch HBG672BS1F

Bosch HBG672BS1F

Inox

Mis à jour le : 02/02/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Lisibilité de l’afficheur (lorsque le four est placé sous le plan de travail)
  • Éclairage intérieur perfectible
  • Résidus de salissures restant sur la vitre après la pyrolyse
  • Jaunissement du haut de porte en inox dès la première pyrolyse (non récupérable)
  • Traces de doigts visibles sur le modèle inox
  • Absence de tournebroche
  • Une seule grille de cuisson

Le four à pyrolyse Bosch HBG672BS1F inox fait partie de la Série 8 intégralement revue fin 2014. Ce modèle est également décliné en noir et en blanc sous les références HBG672BB1F et HBG672BW1F. Le prix indicatif reste identique quelle que soit la couleur : 800 € environ. Sur la base de ces trois modèles, Bosch multiplie les déclinaisons et les références. Le HBG672BS1F devient par exemple HBG675BS1F avec 5 modes de cuisson supplémentaires (cuisson basse température, chaleur de sole, gril petite surface, maintien au chaud et préchauffage). À 900 €, le HBG675BS1F (inox) est également décliné en noir (HBG675BB1F) et en blanc (HBG675BW1F). L’ajout d’accessoires comme des gradins télescopiques permet également de diversifier l’offre. Le HBG675BS1F devient alors HBG6750S1F avec des gradins télescopiques sur 1 niveau et HBG6755S1F sur 3 niveaux (960 et 1 000 €). Chacun est alors décliné en noir (HBG6750B1F et HBG6755B1F) ou en blanc (HBG6750W1F et HBG6755W1F). Mais les caractéristiques principales de ces 12 références sont finalement communes : mode de cuisson ventilé « HotAir 4 D » pour une cuisson sur plusieurs niveaux, 10 programmes automatiques « AutoPilot » préétablis et un autonettoyage par pyrolyse. En outre, ces fours se commandent via un bandeau avec écran TFT autour duquel des touches et un « anneau de contrôle » permettent de choisir le mode de cuisson ou de programmation. Enfin, la cavité annonce un volume de 71 litres et l’étiquette énergie affiche un A+ pour la quasi-totalité des références, à l’exception des HBG6755_1F (A seulement). Nous avons testé la référence HBG672BS1F, modèle de base des fours encastrables de la Série 8 de Bosch.

Bon à savoir : outre les références citées ci-dessus, des modèles spécifiques sont développés pour certains distributeurs. Par exemple, Darty commercialise les HBG673BS1F (inox), HBG673BB1F (noir) et HBG673BW1F (blanc) aux alentours de 800 €.

Les performances sont à la hauteur de nos attentes. La cuisson des gâteaux ne pose aucun problème. Pour les volailles, l’absence de tournebroche ne nuit pas au résultat final (il est toutefois nécessaire de retourner la pièce à mi-cuisson). Dorer des toasts est également aisé : comptez 6 minutes (sans préchauffage) pour brunir uniformément la quasi-totalité des toasts répartis sur la grille. Les durées de préchauffage sont un peu élevées, mais l’utilisation de la fonction « chauffage rapide » permet de les raccourcir significativement. Avec la pyrolyse, le nettoyage est ajustable sur 3 puissances différentes pour des durées comprises entre 1 h 15 et 2 h. Le résultat est correct, mais on constate dès la première pyrolyse des traces persistantes sur la vitre intérieure ainsi qu’un jaunissement de la pièce en inox située à l’intérieur de la porte.

Le bandeau de commande est composé de deux touches à pression (marche/arrêt et départ/pause), d’un afficheur bicolore blanc et rouge, d’une bague de commande et de 12 touches sensitives rétroéclairées. La bague de commande se manipule du bout de l’index et sert aussi bien à choisir un mode de cuisson qu’à ajuster la température ou régler une durée de cuisson. En inox, elle est relativement glissante, ce qui oblige parfois à s’y reprendre à deux fois. Incrémenter ou décrémenter la température ou une durée de cuisson peut s’avérer chronophage. Huit modes de cuisson sont disponibles. La touche « i » permet d’afficher des informations complémentaires sur chacun d’entre eux. Deux des touches sensitives permettent d’accéder automatiquement aux modes de cuisson « convection naturelle » et « chaleur pulsée 4D ». Pour ces modes, une option « chauffage rapide », désactivée par défaut, est utilisable via la touche sensitive correspondante. Une autre touche permet de sélectionner le mode AutoPilot. Cette fonction permet de choisir parmi 8 plats de viande qui seront cuits selon un mode optimal déterminé par le four. La durée de cuisson est fonction du poids que l’utilisateur choisit dans la plage des extremums imposés. Par exemple, un poulet de 700 g à 1,9 kg sera cuit durant 55 minutes à 1 h 23. Ce n’est pas un mode de cuisson 100 % automatique. Une énième touche sensitive permet de programmer un minuteur indépendant qui n’aura pas d’action sur la cuisson. Une dernière verrouille le bandeau, évitant toute mise en route intempestive. La porte abattante est amortie à la fois à l’ouverture et à la fermeture.

Laurent Baubeste

Laurent Baubeste

Rédacteur technique