Retour au Comparatif Matelas (79 matelas 140 x 190 cm)

Casper Le Casper

Casper Le Casper(*17*)

Matelas à mémoire de forme - Mousse + Viscoélastique

Mis à jour le : 21/03/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Support moyen pour les grands gabarits, mais pas de dégradation après vieillissement.
  • Respirabilité moyenne.
  • Mousse viscoélastique de forte intensité et donc légèrement sensible aux basses températures. Le matelas passe de souple à équilibré.
  • Vendu exclusivement sur Internet. Pas d’essai possible au préalable.

Le matelas unique Casper, décliné en six tailles différentes, offre une construction composée de quatre couches : une mousse à haute résilience de 12 cm d’épaisseur (densité de 38 kg/m3) complétée par une autre mousse de 3,8 cm (54 kg/m3), sur laquelle repose une couche à mémoire de forme de 3,5 cm (57 kg/m3) et une dernière de latex de 3,5 cm (60 kg/m3), le tout sur une épaisseur totale de 24 cm pour un poids de 30 kg. Ce matelas, tout comme son concurrent Emma, offre cinq zones de soutien afin d’offrir un confort optimal. Le fabricant annonce d’ailleurs avoir créé « la surface de sommeil idéale ». Le matelas Casper est non réversible, mais possède cependant 4 poignées pour en faciliter la manipulation, notamment lors du déhoussage, sa housse étant lavable en machine à 40°C. Disponible à la vente exclusivement sur le site Internet du fabricant, il n’est pas possible de l’essayer avant achat. Cependant, son retour est possible sous 100 jours sans frais avant un remboursement intégral du matelas. Nous avons testé la version 140 x 200 cm et l’avons comparée avec les autres concurrents.

Le matelas Casper n’offre peut-être pas « la surface de sommeil idéale » comme annoncé sur le site du fabricant, mais il n’en est pas loin ! Il prodigue en effet un bon maintien aux petits gabarits sur le dos comme sur le côté. Les zones de soutien montrent cependant leurs limites avec les plus grands gabarits (au niveau du bassin et des épaules), mais le confort reste acceptable. De plus, sa construction résiste à l’enfoncement, permet une bonne indépendance de couchage et surtout passe les essais d’endurance haut la main. Pas de dégradation, ni de perte de hauteur ou de fermeté. Et après vieillissement, le confort reste le même. Autres atouts, il passe les tests d’inflammabilité avec succès, se montre facile à recycler et aisé à manipuler grâce à ses quatre poignées. Seuls bémols pour Casper, sa mémoire de forme sensible aux basses températures (durcissement) et donc son confort moyen pour les plus grands gabarits.

Nadège Mazery

Nadège Mazery

Rédactrice technique