Retour au Comparatif Matelas (74 matelas 140 x 190 cm)

Epeda Le Mineral

Epeda Le Mineral

Matelas classique - Ressors + Mousse

Mis à jour le : 28/03/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Légère dégradation des mousses après vieillissement
  • Soutien latéral moyen (mais sans dégradation après endurance)
  • Accueil classé froid même sur la face hiver

Le matelas Le Mineral d’Epeda se compose de 651 ressorts ensachés d’une hauteur de 14 cm compris entre deux couches identiques de mousse polyuréthane de 1,9 cm d’épaisseur d’une densité de 27 kg/m3 chacune. L’ensemble est complété par deux autres couches de mousse polyuréthane : l’une de 0,8 cm et 22 kg/m3 sur la face été et l’autre de 1,7 cm et 18 kg/m3 sur la face hiver. Ce matelas, en version 140 × 190 cm, pèse 27 kg pour 23 cm d’épaisseur. Annoncé très ferme, il permettrait de soulager les tensions musculaires et les douleurs dorsales. Réversible, il dispose de 4 poignées pour faciliter sa manipulation. Il est fabriqué en France et garanti 5 ans.

Confort, fermeté et maintien

Ce matelas est annoncé « très ferme », mais sa dureté a été mesurée à 1,8 sur la face hiver, ce qui le classe comme « ferme ». Son cœur en ressorts et les mousses qui l’entourent montrent une parfaite résistance à l’enfoncement et un très bon dynamisme tout en absorbant correctement les chocs. L’indépendance de couchage de cette construction est par ailleurs très satisfaisante.

Au niveau soutien, aucun souci pour la position dorsale. L’ensemble des gabarits est bien soutenu avec une bonne distribution du corps sur le matelas et une pression globale acceptable. Malheureusement, sur le côté, le soutien perd en efficacité. La colonne vertébrale se révèle moins bien soutenue.

Ventilation et chaleur

Ce matelas en ressorts ensachés est bien ventilé. Cependant, même la face hiver offre un accueil classé froid, donc à réserver plutôt aux personnes peu frileuses.

Utilisation et inflammabilité

Ce matelas réversible possède 4 poignées qui permettent une manipulation aisée lors du changement de face ou simplement lors de la rotation tête-pieds.

Côté inflammabilité, le coutil en polyester passe avec succès le test de la cigarette, mais aussi de l’allumette.

Vieillissement

À l’issue des 30 000 cycles d’endurance, quelques coupures légères sont apparues sur la mousse supérieure du matelas. Cette dégradation minime n’impacte cependant pas les caractéristiques de la construction : très peu de tassement et pas de modification de la dureté. Le matelas reste ferme. Et il offre toujours le même soutien avant et après endurance. L’ensemble résiste donc très bien au vieillissement.

Analyses chimiques

Ce matelas ne possède pas de housse amovible lavable en machine. Aucun traitement chimique n’est cependant annoncé. La fabricant met même clairement en avant l’absence d’utilisation de substances actives. Et l’analyse des matériaux le confirme (pas de biocides).

Enfin, les 12 couches composant ce matelas ne sont pas collées. Leur séparation ne pose donc aucun problème (recyclage facilité). À noter que l’étiquetage indique clairement qu’il faut recycler ce matelas en fin de vie.

Nadège Mazery

Nadège Mazery

Rédactrice technique