Se protéger des vols à la fausse qualité

Sécurité

Se protéger des vols à la fausse qualité

Des voleurs se font passer pour des plombiers, des employés EDF ou même des policiers pour entrer chez leurs victimes. Comment réagir.

 

L’an dernier, une forte hausse des vols à la fausse qualité (par exemple : + 67 % en Seine-et-Marne) a été enregistrée, notamment dans les grandes agglomérations. Les personnes âgées sont particulièrement visées. Et les chiffres officiels sont certainement sous-évalués, car de nombreuses victimes ne portent pas plainte par honte d’avoir été mystifiées, tandis que d’autres ne le découvrent que plus tard.

Les méthodes des voleurs

Les variantes des vols à la fausse qualité sont nombreuses. Mais le mode opératoire est souvent très ressemblant. Un faux plombier, employé EDF, coursier ou encore agent de l’assurance maladie se présente au domicile d’un particulier qui le laisse entrer chez lui. Le visiteur profite d’un moment d’inattention de son hôte pour lui dérober deux ou trois objets puis prend congé. Quelques instants plus tard, de faux policiers (avec brassard, blouson et/ou carte) se présentent. Ils indiquent à la victime que la personne reçue était un voleur (ils montrent d’ailleurs les objets récupérés sur celui-ci). Ensuite, ces individus demandent au particulier de vérifier que sa carte bancaire ou des valeurs (liquide, bijoux, or…) n’ont pas été dérobées. Ils vont avec lui… et tentent de s’emparer du butin qui leur est montré. Dans la majorité des cas, ces vols se déroulent heureusement sans violence. Tout est dans la ruse et la persuasion !

Les conseils à suivre

Lorsque l’on sonne, avant d’ouvrir, vérifiez qui se présente puis discutez avec la personne en laissant la porte fermée avec l’entrebâilleur. Exigez qu’elle vous montre la carte attestant de son statut si elle fait état d’une qualification ­professionnelle. Examinez le document avec attention (il s’agit parfois d’imitations grossières). Effectuez également des vérifications auprès de son « employeur ». Par exemple, si votre visiteur dit être policier, contactez le commissariat. Enfin, si le voleur à la fausse qualité est entré chez vous, suivez-le à la trace et ne lui indiquez jamais où vous avez rangé argent, bijoux, cartes bancaires…

Bon à savoir
Il faut éviter d’indiquer sur sa boîte aux lettres ou sa sonnette que l’on vit seul(e) (exemple, Mme X). Cela renforce la vulnérabilité face à ce type de voleurs.