Compteur muet

Publié le : 29/11/2011 

Saint-Malo, début 2010 : les époux D. achètent un véhicule d’occasion auprès d’un garage de Dinan. Le contrat de vente précise que le compteur ­électronique digital est à changer, à cause d’un défaut d’affichage (kilométrage, heure, température extérieure). Malgré plusieurs relances, rien ne bouge. Un an après, les époux D. sollicitent l’UFC-Que Choisir de Saint-Malo. Un courrier de l’association locale rappelle au vendeur son obligation de respecter le contrat et donc de remplacer le compteur défectueux. En réponse, le garagiste évoque les difficultés à en trouver un d’occasion. Un second ­courrier lui notifie qu’il doit par tous les moyens à sa convenance changer le compteur, courrier auquel les époux D. joignent le devis du concessionnaire malouin de la marque pour un tel ­élément (719 €). Peu après, le vendeur équipait le véhicule d’un compteur neuf.