Achat sur plan

Meuble voyageur

Publié le : 28/11/2006 

Mme T., de Saint-Malo (35), achète un appartement sur plan avec deux salles de bains. Elle ne peut accéder au chantier et choisit un meuble de salle de bains avec la société P., chargée d'installer la plomberie et le chauffage dans l'immeuble en construction. Le travail est fait, mais le meuble est modifié et installé dans une pièce différente de celle initialement prévue. Mme T. ne s'en aperçoit que le jour où elle prend possession des lieux. Pour des raisons de commodité, elle se voit obligée d'équiper la deuxième salle de bains et fait appel à un artisan qui lui installe un autre meuble. Entre-temps, la société P. lui adresse la facture de ses travaux. En raison des erreurs manifestes, la cliente refuse de payer la totalité de la note et confie son dossier à l'UFC-Que Choisir du Pays malouin. Après plusieurs courriers de l'association et un rendez-vous avec l'installateur au domicile de Mme T., la société reconnaît enfin son erreur et accepte de diminuer sa facture de moitié.

Jean-Paul Geai