Groupama

Refus sanctionné

Publié le : 25/04/2006 

Titulaire d'un contrat individuel auprès de Groupama, M. V., du Mans (72), demande à bénéficier des garanties incapacité temporaire et invalidité à la suite d'un arrêt de travail définitif signé le 15 décembre 1998 en raison de problèmes de santé. Malgré une expertise médicale justifiant cet arrêt, Groupama refuse de régler les indemnités, prétextant que l'assuré ne les a jamais demandées ! Puis, nouveau refus, au motif que le taux d'invalidité est insuffisant. M. V. sollicite l'aide de l'UFC-Que Choisir de la Sarthe, qui adresse plusieurs courriers à l'assurance, qui maintient son refus. En 2002, elle conseille à l'adhérent d'aller devant la justice. Groupama est condamné à lui verser 14 335 euros au titre de la garantie indemnité journalière, 6 707 euros au titre de la garantie rente d'invalidité, 2 000 euros au titre d'indemnité pour résistance abusive et 2 000 euros pour remboursement de ses frais de justice.

Jean-Paul Geai