Ressource aquatique

La voix des consommateurs

Publié le : 23/02/2023 

La captation de l’eau par le secteur agricole alors que son financement est public interpelle l’UFC-Que Choisir des Deux-Sèvres.

 

Les 17 et 18 janvier derniers, l’UFC-Que Choisir des Deux-Sèvres et d’autres acteurs de la société civile ont été auditionnés par une délégation composée de représentants du comité de bassin Loire-­Bretagne. Thème abordé : la création de bassines dédiées à la rétention d’eau au profit des agriculteurs. Comme elle le relate dans un communiqué de presse, l’association locale (AL) s’oppose à ce que « la Coop de l’eau 79 porte un projet privé de 60 millions d’euros, financé à 70 % (limite maximale) par des fonds publics, au bénéfice de seulement 5 % des exploitants agricoles du département ». Elle ajoute qu’elle refuse de « voir les consommateurs comme des vaches à lait », le financement de ces installations par les agences de l’eau émanant de contributions versées par les usagers eux-mêmes ! Forte de ces positions, l’AL demande qu’une véritable concertation soit lancée, « par le biais d’un projet de territoire pour la gestion de l’eau (PTGE) impliquant tous les acteurs directement concernés et non pas, comme cela est le cas, via le maintien d’un protocole aujourd’hui soutenu par la seule Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) ».

Marie Bourdellès