Ressource aquatique

Le débat est loin d’être à sec

Publié le : 22/12/2022 

Le combat de l’UFC-Que Choisir de Clermont-Ferrand pour la préservation des ressources aquatiques ne faiblit pas. Cet automne, elle a participé aux Journées de l’environnement organisées par l’association Val Bédat Environnement (le Bédat est une rivière du Puy-de-Dôme), à Blanzat (63). En plus d’avoir lancé un quiz sur les écogestes, les bénévoles de l’association locale (AL) ont mis en place un bar à eau et une dégustation à l’aveugle. Le but ? Entamer avec les visiteurs des discussions liées à la pollution et au coût que représentent les bouteilles en plastique. Une table ronde sur le thème « L’eau dans tous ses états » a aussi été animée par Daniel Bideau, président de l’AL. Il était accompagné de Muriel Burguière, directrice du cycle de l’eau Clermont métropole, de Christian Amblard, directeur honoraire de recherche au CNRS, et de Nicolas Laroche, auteur de l’ouvrage Le Bédat. Ce débat « a attiré un nombreux public. Les échanges ont été intenses », se félicite l’AL dans son bulletin d’information. Cet événement va de pair avec une action en justice toujours en cours, et dont l’UFC-Que Choisir de Clermont-Ferrand est partie prenante, contre un arrêté préfectoral cadre sécheresse autorisant les prélèvements d’eau en nappe profonde.

Marie Bourdellès