SAV pas très sérieux

Publié le : 28/09/2015 

La centrale vapeur, payée 136 €, tombe en panne deux mois après son achat sur Internet et doit être retournée au service après-vente de la marque. Monsieur J. la récupère et constate que le problème demeure. Nouvel envoi au SAV, qui conteste avoir réceptionné l’appareil. Après de vaines recherches auprès de la Poste, M. J. reçoit quelque temps plus tard la visite du facteur qui lui présente son propre colis réexpédié en l’état par le SAV. Le paquet n’avait même pas été ouvert. Il saisit l’UFC-Que Choisir de Vendée. Cette dernière met en demeure le vendeur de rembourser la valeur du produit augmentée des frais de port et d’un dédommagement chiffré à 50 €. Le vendeur a remboursé l’appareil mais fait la sourde oreille quant à un éventuel dédommagement.