Cancer du sein L’INC a fourni aux femmes une information incomplète et partiale sur les avantages et les inconvénients à suivre le dépistage organisé

Cancer du sein

L’INC a fourni aux femmes une information incomplète et partiale sur les avantages et les inconvénients à suivre le dépistage organisé

Publié le : 06/04/2018 

L’Institut National du Cancer n’a pas respecté les 17 points-clés définis pour une information loyale, scientifique et objective des femmes.

 

La concertation citoyenne sur le dépistage du cancer du sein, initiée par la précédente ministre de la Santé en 2016, a demandé une refonte complète du dispositif, et les citoyennes ont revendiqué du matériel d'information dont le contenu s'appuierait sur les nouvelles données de la science de façon loyale, neutre, objective.

L'Institut National du Cancer (INCa) a édité un livret en septembre 2017, puis a ouvert en début d'année 2018 un site d'information intitulé « Prévention et dépistage du cancer du sein - Pour s’informer et décider ».

Il apparaît, lors de l'analyse de ces deux supports d'information, selon un référentiel d'évaluation de la qualité des supports d'information médicale communément admis par la communauté scientifique, que ni le livret ni le site ne répondent aux critères exigés pour une information médicale de qualité. 

Le collectif Cancer Rose, militant pour une information loyale sur le dépistage du cancer du sein, l’association UFC-Que Choisir, au service des consommateurs pour les informer, les conseiller et les défendre, le Formindep, association pour une formation et une information indépendantes de tout autre intérêt que celui de la santé des personnes, le Dr Dominique Dupagne, médecin généraliste et blogueur, le Groupe d’initiatives et de réflexion Princeps organisateur depuis 2012 du colloque « Sous- et surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements », ont rédigé et cosigné un courrier commun et ouvert, adressé à l'INCa, afin de demander une révision dans les plus brefs délais de ces supports d'informations destinés aux femmes, en raison de leur actuelle insuffisance.

Les signataires de la Lettre ouverte à l’INCa :

Cancer Rose - UFC-Que Choisir - FORMINDEP - Dr Dominique DUPAGNE - Princeps