Progression de l'obésité en France

L'UFC-Que Choisir réclame des mesures concrètes !

Publié le : 27/01/2006 

A deux jours de l'annonce par le Ministère de la Santé du nouveau Programme National Nutrition Santé (PNNS), l'UFC-Que Choisir tire la sonnette d'alarme !

Il y a actuellement en France près de 5 millions d'obèses (10,2 % des adultes et 19% des enfants entre 8 et 9 ans) ! Ces chiffres alarmants sont en progression constante à raison de + 5% par an . Si l'on veut éviter que le prochain PNNS soit un échec, il faut tout d'abord lui en donner les moyens.

La Loi de Santé Publique de 2004 a instauré une taxe de 1,5 % sur les publicités alimentaires qui ne sont pas accompagnées d'un message sanitaire. Or, un an et demi après la publication de la loi, la taxe n'est toujours pas mise en oeuvre !

Initialement prévu à 5%, ce taux de 1,5% est largement insuffisant pour avoir un effet dissuasif vis-à-vis des annonceurs.

Il ne permet pas non plus de dégager les moyens que réclame une sensibilisation à grande échelle de la population française.

L'UFC-Que Choisir demande donc une réévaluation significative de cette taxe et sa mise en oeuvre sans délai !

La lutte contre l'obésité ne doit pas se limiter à de simples actions de sensibilisation. L'UFC-Que Choisir demande aux pouvoirs publics de faire de la lutte contre l'obésité une véritable priorité nationale qui se traduise par des actions concrètes articulées autour de quatre axes :

- un engagement de l'industrie agro-alimentaire pour réduire les teneurs en matières grasses dans les aliments,

- une fiscalité incitative visant à dissuader les industriels de développer des produits trop riches en matières grasses, sucre ou sel,

- la responsabilisation de la distribution, par exemple à travers le retrait des confiseries au niveau des caisses,

- une limitation stricte des publicités pour les produits alimentaires destinés aux enfants.