Arnaque Ikea sonne l’alerte aux faux bons d’achat

Arnaque

Ikea sonne l’alerte aux faux bons d’achat

Publié le : 07/11/2017 

Le géant du mobilier avertit les particuliers que des messages frauduleux, usurpant son identité, circulent. Sous prétexte de faire gagner un bon d’achat, ils visent à recueillir des données personnelles.

 

Ikea, régulièrement victime d’usurpations d’identité, appelle les internautes à la plus grande vigilance. Des messages, envoyés principalement via la messagerie WhatsApp, annonçant l’offre d’un bon d’achat à l’occasion du 75anniversaire de la marque, invitent les destinataires à se rendre sur un site frauduleux. Cette arnaque sévit également sur les réseaux sociaux : de faux concours ou encore une enquête expérience client permettraient de remporter un gain de 500 €. Aucune de ces promesses n’aboutira jamais. Ce type de procédé, appelé « phishing » (hameçonnage), est destiné à recueillir des données personnelles, principalement des coordonnées bancaires, et à propager l’escroquerie en demandant aux destinataires de partager le concours.

Si vous recevez une de ces offres, il ne faut en aucun cas y répondre. En cas de doute, allez directement sur le site Internet d’Ikea pour vérifier si une telle opération promotionnelle est en cours. Une promesse « trop belle pour être vraie », un message truffé de fautes d’orthographe ou une incitation à rappeler un numéro commençant par « 089 » doivent vous mettre la puce à l’oreille.

S’il est malheureusement trop tard, rendez-vous sur la nouvelle plateforme officielle Cybermalveillance.gouv.fr, créée par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi), qui vous délivrera des conseils. Si vous recevez un SMS frauduleux, n’hésitez pas à le signaler au 33700, plateforme de lutte contre les spams vocaux et SMS.

Exemple de message envoyé sur la messagerie WhatsApp (à gauche) et diffusé sur les réseaux sociaux (à droite).

Marie Bourdellès