Données personnelles Ce qu’il faut répondre au message d’EDF

Données personnelles

Ce qu’il faut répondre au message d’EDF

Publié le : 16/04/2022 

Ces jours-ci, les clients titulaires d’un contrat Tarif Bleu reçoivent un message d’EDF concernant leurs données personnelles. L’entreprise les invite à accepter ou à refuser le transfert de leurs données aux autres fournisseurs d’électricité qui en feraient la demande. Voici ce à quoi vos réponses vous engagent.

 

Combien de consommateurs sont concernés ?

Près de de 34 millions de foyers disposent d’un contrat d’électricité, dont près de 22 millions au tarif réglementé. Autant de personnes ou presque (1) concernées par le courrier envoyé par EDF.

Je suis client EDF tarif bleu, mais je n’ai pas encore reçu de message… Est-ce normal ?

EDF a envoyé ses premiers messages par e-mail le 4 avril, les envois postaux ont commencé quelques jours plus tard, le 13. Vous allez donc recevoir un message très prochainement si ce n’est pas encore le cas (par e-mail si vous avez renseigné une adresse de messagerie, par courrier sinon).

Pourquoi EDF envoie-t-il ce message ?

Ce message fait suite à une décision de l’Autorité de la concurrence datant de février 2022, qui a sanctionné EDF pour abus de position dominante. Outre la sanction de 300 millions d’euros qu’il a dû payer, le fournisseur a pris plusieurs engagements, dont celui de mettre à disposition de ses concurrents le fichier des clients au tarif réglementé de vente Bleu (le seul qui a été conservé pour les particuliers). Vous en faites partie.

Pour l’histoire, EDF a utilisé ce fichier, qu’il était le seul à détenir, pour développer la commercialisation d’offres de marché de gaz et de services énergétiques, et pour convertir sa clientèle historique lors de l’ouverture du marché. L’Autorité de la concurrence a estimé que les nouveaux fournisseurs d’énergie, comme Élecocité, Engie, Total Énergies ou encore Wekiwi, devaient pouvoir aussi profiter de ce fichier.

Pourquoi EDF demande-t-il votre accord puisqu’il a l’obligation de partager son fichier client tarif Bleu ?

L’engagement d’EDF à partager son fichier client ne le dispense pas de respecter la réglementation sur les données personnelles. Le RGPD (Règlement général sur la protection des données) le contraint à recueillir votre consentement pour transférer certaines données, notamment vos civilité, nom, prénom, numéros de téléphone fixe et mobile.

Faut-il répondre au message puisqu’EDF indique que sans réponse, les données seront transmises de toute façon ?

Oui, il est conseillé de répondre car il est dans votre intérêt de limiter autant que possible les échanges de vos données. Si vous ne répondez pas au message, EDF transmettra par défaut celles de vos données qui ne nécessitent pas spécifiquement votre accord, à savoir vos adresse de consommation, numéro de point de livraison, puissance souscrite en kVA, volume annuel de consommation avec une antériorité de deux ans, dénomination commerciale de l’option tarifaire souscrite et type de compteur (communicant ou non).

Faut-il accepter ou refuser la transmission des données ?

Dans son message, EDF vous questionne sur deux types de données (voir la capture d’écran ci-dessous) : celles pour lesquelles il a besoin de votre consentement, et celles pour lesquelles il peut s’en passer. Nous vous conseillons de tout refuser : laissons les fournisseurs d’énergie se débrouiller pour organiser leur prospection commerciale !

Si vous souhaitez changer de fournisseur, optez plutôt pour l’offre qui correspond le mieux à vos besoins en utilisant notre comparateur gaz & électricité gratuit.

Si vous n’êtes pas opposé à la prospection commerciale des opérateurs tiers, vous pouvez donner votre accord sur les deux points. Mais vous ouvrez grand la porte au démarchage, nous vous le déconseillons fortement !

Si vous préférez éviter le démarchage, mieux vaut ne pas donner votre accord à la transmission de vos données personnelles (premier consentement demandé).

Si vous souhaitez faire profiter les fournisseurs concurrents d’informations de consommation dont ils ne profitaient pas jusqu’alors, vous pouvez autoriser EDF à transmettre les données comme la puissance souscrite en kVA ou le type de compteur. EDF s’est engagé à ce qu’elles soient transférées de manière anonyme. Méfiance toutefois, recouper différentes bases de données anonymes permet parfois d’identifier des personnes…

Image
Sur le site d’EDF, les clients ont la possibilité de donner ou pas leur accord à la transmission de leurs données.

(1) Ces chiffres sont issus de l’observatoire trimestriel T4 2021 de la CRE (Commission de régulation de l’énergie), qui tient compte de la fourniture d’électricité tarif réglementé transporté par Enedis (pour EDF) mais aussi par les transporteurs locaux (très minoritaires).

Camille Gruhier