Forfaits Internet

Numericable en profite

Publié le : 04/01/2011 

À l’instar d’Orange, SFR ou encore Free, le câblo-opérateur vient d’annoncer que ses forfaits allaient eux aussi augmenter. Numericable n’est pourtant pas touché par la modification du taux de TVA qui vient d’être votée dans le cadre du projet de loi de finances pour 2011.

 

Dans un contexte d’augmentations généralisées des forfaits de téléphonie mobile et d’accès à Internet, celles de Numericable auraient presque pu passer inaperçues. À l’instar de plusieurs de ses concurrents, le câblo-opérateur vient en effet d’annoncer que la plupart de ses forfaits allaient augmenter de 3 euros par mois. Pour certains d’entre eux, la hausse sera effective dès le 1er février.

Si les effets sont les mêmes, les causes sont différentes. Car, contrairement aux autres fournisseurs d’accès à Internet (voir notre article), Numericable n’est quasiment pas concerné par la suppression du taux de TVA réduit sur les offres de téléphonie et d’accès à Internet. Le projet de loi de finances pour 2011 prévoit en effet une exception aux petits oignons pour Numericable : une disposition précisant que le taux de TVA réduit continue à s’appliquer dès lors que l’opérateur commercialise, indépendamment des offres composites, des services n’incluant que la télé. C’est justement le cas de Numericable.

Malgré ce traitement de faveur, Numéricable a décidé d’augmenter lui aussi ses tarifs. Histoire que cette hausse passe la plus inaperçue possible, l’annonce a été faite au même moment que les autres opérateurs et dans les mêmes proportions. Mais alors que les autres opérateurs répercutent une hausse de la TVA, Numéricable en profite pour augmenter ses marges.

Numericable est en droit d’augmenter ses tarifs comme bon lui semble, à condition d’en informer ses clients au moins 1 mois avant l’entrée en vigueur du changement, et de permettre à ses clients de résilier leur abonnement jusque dans un délai de 4 mois après l’entrée en vigueur de la modification.