Attention aux mauvaises surprises

Frais d’enregistrement à l’aéroport

Attention aux mauvaises surprises

Publié le : 31/07/2017 

La compagnie aérienne Vueling a été condamnée en Italie à une amende d’un million d’euros pour avoir facturé l’enregistrement en ligne à certains de ses passagers, malgré la gratuité affichée de ce service. En pleine période de vacances, cette condamnation est l’occasion de rappeler les règles de l’enregistrement, pour éviter les mauvaises surprises au moment de décoller.

 

L'autorité italienne de la concurrence a annoncé début juillet la condamnation de la compagnie low cost Vueling, pour pratiques commerciales trompeuses. Il est reproché à la compagnie de ne pas avoir été claire concernant la gratuité de l'enregistrement en ligne.  Alors que le service était présenté comme gratuit sur son site et dans les différents e-mails envoyés aux clients après la réservation, il finissait par devenir payant lorsqu’un certain nombre de sièges étaient déjà réservés. Les voyageurs souhaitant s’enregistrer en ligne se voyaient alors facturer 15 euros pour cette formalité, sans que la compagnie ne précise que l’enregistrement est gratuit à l’aéroport.

L’enregistrement permet aux compagnies de déterminer les passagers qui sont présents dans un vol ainsi que leurs bagages. Depuis le 11 septembre 2001, il sert aussi à vérifier qu’aucun passager ne se trouve sur la liste noire de passagers émise par le service policier du pays de destination.

En 2004, 80 % des passagers s’enregistraient à l’aéroport, selon les chiffres de l’Association internationale du transport aérien (Iata). Grâce au développement d’Internet, le ratio s’est inversé : 80 % des passagers s’enregistrent désormais en ligne.

L’enregistrement en ligne offre plus de confort au passager, en limitant le stress et l’attente à l’intérieur de l’aéroport. Billet déjà en main, ou enregistré sur son téléphone, il lui suffit de laisser sa valise au guichet « dépose-bagage », ou de se diriger directement vers la salle d’embarquement. Ce service est aussi une source d’économies pour les compagnies : une étude menée en 2011 estimait le coût de l’enregistrement d’un passager à l’aéroport à 3,86 dollars pour une compagnie (salaires, location du comptoir…) contre 0,16 dollar pour un enregistrement en ligne.

Ces économies sont particulièrement importantes pour les compagnies low cost, pour qui la réduction des coûts est primordiale. Alors que l’enregistrement à l’aéroport reste gratuit pour l’ensemble des grandes compagnies aériennes, les low cost n’hésitent pas à faire payer les usagers ayant décidé de ne pas s’enregistrer en ligne. Il vous en coûtera généralement une trentaine d’euros par vol et par passager. N’espérez pas y couper en réservant en ligne à la dernière minute : l’heure limite pour s’enregistrer en ligne s’arrête généralement quelques heures avant le décollage. Easyjet va plus loin : en 2013, la compagnie low cost a annoncé la fermeture de tous ses comptoirs d’enregistrement, mais nous précise qu'il est toujours possible de s'enregistrer gratuitement au comptoir dépose-bagages en dernier recours.

Délais et frais d’enregistrement selon les compagnies