Grèves dans les transports Avion, train, RATP : comment se faire rembourser

Grèves dans les transports

Avion, train, RATP : comment se faire rembourser

Publié le : 11/12/2019 

Le mouvement de protestation contre la réforme des retraites touche particulièrement les transports, avec notamment des grèves très suivies à la RATP, à la SNCF et chez les contrôleurs aériens. Voici ce qu’il faut savoir pour se faire rembourser.

 

Le mouvement national de grève reconductible, lancé le jeudi 5 décembre, se prolonge. Et la CGT a prévenu : la mobilisation perdurera jusqu’au « retrait » du texte. C’est dans les transports que la grève se fait le plus sentir, avec un trafic quasi nul à la SNCF et à la RATP et des centaines de vols annulés. Les voyageurs peuvent d’ores et déjà se faire rembourser… en partie.

 

Les remboursements à la SNCF

Billets TGV et Intercités

Les billets concernant des trajets du 5 au 9 décembre peuvent être échangés ou remboursés d’ici le 11 décembre sans surcoût, même s’ils sont estampillés « non échangeable, non remboursable ». Cela concerne tous les modes d’achat : en gare, dans une boutique, sur une borne libre-service, via le 3635, sur le site ou l’application oui.sncf. Un formulaire de réclamation a été mis en ligne par la SNCF pour faciliter les demandes.

Billets Ouigo

En cas de train annulé, il n’y a pas de démarche à faire, le billet a été automatiquement remboursé sur la carte bancaire ayant servi au paiement. Les voyageurs concernés ont normalement reçu un e-mail de confirmation de leur remboursement. Les voyageurs voulant annuler un voyage prévu jusqu’au 15 décembre peuvent se faire rembourser en utilisant le formulaire de contact Ouigo.

Abonnés TGVmax

La SNCF recommande aux voyageurs disposant d’une réservation pour un train circulant le jour même de tenter de s’installer sur un train suivant (sans garantie d’avoir une place assise), sans échanger leur billet.

Billets TER

Pour les billets TER, pour des voyages du 5 au 13 décembre, le remboursement se fait en gare pour les billets physiques et, pour les billets numériques, sur le site de la région concernée. Les demandes peuvent être effectuées jusqu'à 61 jours après la fin de validité du billet.

Trains Thalys et Eurostar

Les billets pour un voyage Eurostar entre le 5 et le 8 décembre et les billets Thalys pour les 5 et 6 décembre sont échangeables et remboursables gratuitement. Attention, les échanges concernant les billets du 7 et 8 décembre en Eurostar « sont limités en attendant plus d’informations », indique la SNCF.

 

Les remboursements dans l’aérien

Dans l’aérien, l'annulation ou un retard de plus de 5 heures d'un vol permet de bénéficier d’un remboursement auprès de la compagnie ou de l’agence de voyages où le billet a été acheté. Il est aussi possible de demander d’être placé sur un autre vol. Air France a annoncé que les voyageurs qui préfèrent reporter leur voyage peuvent le faire en ligne, jusqu’au 15 décembre inclus. La compagnie a aussi mis en ligne un formulaire simplifié de demande de remboursement.

Bon à savoir. Les voyageurs affectés par ce mouvement de protestation ne peuvent pas bénéficier de la législation européenne prévoyant une indemnisation forfaitaire de 250 à 600 € en cas de retard ou d’annulation de vol. En effet, la grève est menée par les contrôleurs aériens et non par le personnel des compagnies aériennes.

 

Le remboursement du pass Navigo

Lors de la grève perlée du printemps 2018, les usagers les plus touchés avaient obtenu le remboursement d’une partie de leur abonnement. Cette année, Alain Krakovitch, le directeur général de SNCF Transilien, a annoncé avant le début de la grève qu’il « y aura des indemnisations concernant les lignes sur lesquelles le service minimum ne sera pas respecté ». La SNCF explique, de son côté, que « la décision de remboursement sera prise en fonction du plan de transport qui aura été possible » et qu’à ce jour « il n’est pas possible de se prononcer sur le sujet ».

Indemnit’Air à la rescousse

Le service Indemnit’Air de l’UFC-Que Choisir a été lancé dans le but d’aider les passagers aériens victimes de surbooking, de vol retardé ou d’avion annulé à obtenir simplement l’indemnisation qui leur est due conformément aux textes législatifs et à la jurisprudence européenne. L’inscription est totalement gratuite et permet de vérifier très rapidement si votre dossier est recevable ou non. S’il est recevable, vous percevez votre indemnité, commission pour frais d’organisation déduite, au plus tard dans les 30 jours suivant l’encaissement des fonds de la compagnie aérienne.

Morgan Bourven

morganBrv