Masques chirurgicaux Sont-ils lavables en machine ?

Masques chirurgicaux

Sont-ils lavables en machine ?

Publié le : 30/09/2020 

Selon la réglementation, les masques chirurgicaux doivent être jetés après 4 heures d’utilisation. Des essais menés par des scientifiques suggèrent qu’ils peuvent être passés en machine pour être réutilisés.

 

Même si le prix des masques chirurgicaux a un peu baissé, s’en équiper pour le quotidien peut revenir cher. D’autant que le besoin n’est pas près de s’éteindre. Bonne nouvelle, il est possible de les passer au lave-linge pour les réutiliser ! Des expériences ont été réalisées et ont montré que leurs performances n’étaient que très peu affectées par un lavage en machine. Ainsi, dès avril, des équipes du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) ont exploré la piste du recyclage des masques à usage unique, et ont pu les laver jusqu’à 10 fois en machine à 60 °C, avec de la lessive, sans qu’ils perdent leurs capacités de filtration. « Ils conservent dans ces conditions leur compatibilité avec la norme », assure Philippe Cinquin, enseignant-chercheur à l’université de Grenoble-Alpes (Isère). Plus récemment, Philippe Vroman, enseignant-chercheur à l’École nationale supérieure des Arts et Industries textiles (ENSAIT) de Roubaix (Nord) a fait état sur les ondes de France Bleu d’un test de 5 lavages, à l’issue duquel les masques avaient certes, et logiquement, perdu leur charge électrostatique, mais gardé un niveau de filtration supérieur aux masques en tissu portant la garantie « filtration » officielle.

Charges virales

Étant donné ces résultats convergents, il semble possible de conserver les masques portés plus de 4 heures, et de les laver au moins une ou deux fois en vue de les réutiliser, sauf s’ils présentent des signes évidents de détérioration après usage. Il faut bien entendu prendre garde à les collecter dans un sac à part, et à ne pas les laisser traîner n’importe où en attendant de lancer une lessive. Mais si la filtration se maintient à un niveau satisfaisant, a-t-on la certitude qu’un nettoyage en machine débarrasse les masques d’une éventuelle charge virale ? Les essais n’ont pas pu aller jusque-là : les autorités sanitaires ont refusé le protocole du CNRS visant à tester un usage en vie réelle, où les masques auraient été portés entre chaque lavage. La raison : ces masques sont à usage unique, tester leur utilisation en dehors de leur destination initiale n’est pas envisageable.

Lavage à 60 °C

Reste que, pour les masques en tissu, l’efficacité virucide du lavage n’est pas non plus strictement établie. Il est simplement admis que, SARS-CoV-2 succombant à 60 °C, un lavage à cette température suffit à le détruire. Si le raisonnement vaut pour un masque réutilisable en tissu, il vaut également pour un masque à usage unique. Cette solution de recyclage des masques chirurgicaux s’ajoute donc à celles déjà connues : les laisser 5 à 7 jours de côté, sans y toucher ; les mettre au four 30 minutes à 70°C sous surveillance (chaleur sèche), ou les passer 10 minutes à la vapeur. Le repassage des masques chirurgicaux doit se faire avec prudence, car ils contiennent du plastique.

Anne-Sophie Stamane

Contacter l’auteur(e)