Médecine

Le 2e avis en ligne fait scandale

Publié le : 25/01/2016 

Démarche utile dans le cas de pathologie lourde, consulter un deuxième médecin pour obtenir un autre avis n’est pas une pratique répandue en France. Pourtant, un site Internet autorisé par l’Agence régionale de santé (ARS) propose désormais de délivrer un 2e avis en ligne. Un service onéreux et non remboursé.

 

La pratique du 2e avis médical n’est pas, en France, monnaie courante. Aller consulter un autre médecin que celui qui pilote la prise en charge et le traitement est vu comme une forme de trahison. Pourtant, dans des pathologies complexes comme le cancer, cette démarche peut être utile pour aider à faire des choix difficiles en matière de thérapeutique. Faut-il pour autant aller chercher cet éclairage sur Internet ? Pour 295 €, le site deuxiemeavis.fr promet un 2e avis médical en moins de 7 jours, pris auprès de médecins d’un très haut niveau d’expertise. Autorisé par la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) et l’Agence régionale de santé (ARS), le site affiche de nombreuses cautions médicales. Il compte dans son conseil scientifique Claude Rambaud, vice-présidente du Collectif interassociatif sur la santé (CISS), qui fédère de nombreuses associations de patients. Concrètement, il faut compléter un questionnaire, télécharger les examens et sélectionner un médecin. Pourquoi pas… Mais il faut garder en tête que les 295 € ne seront pas remboursés. Peut-être vaut-il mieux chercher un 2avis auprès d’un médecin qui donne une consultation bien réelle et prise en charge par l’assurance maladie.

Anne-Sophie Stamane

Contacter l’auteur(e)

asstamane