Médicament Strefen désormais sur ordonnance

Médicament

Strefen désormais sur ordonnance

Publié le : 16/06/2019 

Suite aux avertissements de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) sur les effets indésirables des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), les pastilles pour la gorge Strefen, jusque-là en vente libre, ne seront plus délivrées que sur ordonnance. Mieux vaut les éviter complètement, leur effet n’est pas démontré.

 

Censées soulager les maux de gorge, les pastilles de Strefen (flurbiprofène) ne sont plus délivrées que sur ordonnance. Depuis fin mai, impossible d’en acheter librement en pharmacie, comme c’était le cas depuis le début de leur commercialisation, en 2007. La décision intervient peu de temps après la mise au point de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) sur les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), dont fait partie le flurbiprofène. Les AINS peuvent se révéler dangereux en cas d’infection. Ils sont soupçonnés de provoquer de rares mais graves complications, même après une courte durée de traitement. Les AINS exposent également aux saignements digestifs, aux nausées ou à des réactions allergiques. Ils sont aussi contre-indiqués après le 5e mois de grossesse, la revue médicale indépendante Prescrire estimant même préférable que les femmes enceintes s’en passent complètement.

Les pastilles présentent surtout un risque non négligeable de surdosage si un autre AINS – ibuprofène, kétoprofène – est pris en comprimés. Le mieux aurait été de carrément évincer Strefen (et ses génériques) du marché, d’autant que cette spécialité n’a pas fait la preuve de son efficacité contre les maux de gorge. Au point que les autorités ont jugé son « service médical rendu insuffisant » et l’ont exclue dès le départ du remboursement par l’assurance maladie. Pour le mal de gorge, la seule molécule qui montre un effet est le paracétamol. Sucer des bonbons peut également contribuer à atténuer temporairement la douleur.

Anne-Sophie Stamane

Contacter l’auteur(e)

asstamane