Fièvre Bien choisir son thermomètre

Fièvre

Bien choisir son thermomètre

Avant de prendre rendez-vous chez le médecin, nous avons le réflexe de prendre notre température. Mais pour savoir si l’on souffre de fièvre ou non, tous les thermomètres ne se valent pas. Certains modèles sont plus indiqués pour un usage familial, d’autres pour un dépistage rapide.

 

guide achat thermometres

En résumé

  • Le thermomètre à insertion est précis et simple à utiliser.
  • Privilégiez la voie rectale ou buccale, plus fiables que la mesure sous l’aisselle.
  • Le thermomètre auriculaire est précis, à condition de prendre correctement la mesure, ce qui peut s’avérer difficile.
  • Le thermomètre frontal est à réserver aux dépistages rapides.

Test Que Choisir : Comparatif Thermomètres

Thermomètre à insertion

Idéal pour un usage familial

guide achat thermometres insertion

D’abord destinés à un usage rectal, les thermomètres à insertion peuvent aussi être utilisés sous la langue ou sous l’aisselle. Peu coûteux, ces thermomètres font amplement l’affaire pour évaluer précisément la température, donc repérer une éventuelle fièvre, dans un cadre familial. Les différents modèles sont à la fois précis et simples d’utilisation. La majorité des références n’émettent un signal sonore que quand la température mesurée est stable. D’autres bipent lorsqu’une fièvre est détectée. Certains, plus rares, facilitent l’interprétation des résultats à l’aide d’un code couleur. Enfin, des modèles à embout souple sont proposés. Ils sont particulièrement conseillés chez les jeunes enfants et les bébés.

Principal avantage des thermomètres à insertion : ils permettent de mesurer la température avec les deux méthodes les plus précises.

  • La mesure par voie rectale est recommandée en premier lieu jusqu’à 5 ans.
  • C’est ensuite la voie buccale qui est conseillée, car mieux acceptée.
  • La mesure sous l’aisselle, en revanche, ne peut pas être considérée comme fiable. Cette zone du corps est trop exposée aux variations de températures extérieures, et la marge d’erreur est importante.

Thermomètre auriculaire

Mesure difficile

guide achat thermometres auriculaire

Les thermomètres auriculaires mesurent la température du tympan à l’aide d’un dispositif à infrarouge. Ce type d’appareil a le mérite d’être précis, peu invasif, et la plupart des marques facilitent la lecture des résultats. Mais leur manipulation peut s’avérer difficile. La sonde s’insère dans le conduit auditif en tirant le pavillon vers l’arrière et le haut. Si l’embout est mal placé, c’est la température du pavillon de l’oreille qui est mesurée, et une variation de presque 3 °C peut s’observer. En outre, la présence d’un bouchon de cérumen risque de fausser les résultats. Enfin, cette méthode n’est pas conseillée avant 2 ans, car le conduit auditif est trop petit.

Thermomètre frontal

Éventuellement en dépistage

guide achat thermometres frontal

Les thermomètres frontaux ne sont pas recommandés pour mesurer une fièvre. En effet, le front n’est pas la zone idéale pour évaluer la température interne : la mesure peut être faussée en fonction de la température extérieure, des émotions, de la présence de cheveux ou encore de maquillage. Mieux vaut opter pour un modèle qui mesure la température au niveau de la tempe, moins sujette aux variations.

Pour écarter une fièvre ou pour dépister des groupes, le thermomètre frontal peut éventuellement être utilisé. Il faudra alors multiplier les mesures pour s’assurer de ne pas passer à côté d’une fièvre. Attention, car la manipulation de ces dispositifs est complexe. Le thermomètre doit être placé conformément aux indications de la notice. La méthode peut varier, tout comme le geste et la distance avec la peau. La lecture de la notice d’utilisation est impérative.

Bien prendre sa température

Les thermomètres sont toujours accompagnés d’une notice d’utilisation. Il est important de la lire, car elle permet une bonne utilisation de l’appareil et une interprétation correcte des résultats. Quel que soit le type de thermomètre utilisé et la méthode choisie, quelques règles simples permettent d’augmenter la fiabilité de la mesure.

  • Le thermomètre doit être placé à température ambiante dans la pièce où la mesure sera prise (généralement la chambre ou le salon), pendant environ 30 minutes.
  • Dans l’idéal, toutes les mesures sont à effectuer dans des conditions comparables.
  • Enfin, plus que la température, c’est l’état de la personne doit servir d’indicateur : une légère fièvre (autour de 38 °C) peut être mal tolérée.

Test Que Choisir : Comparatif Thermomètres