Encres de tatouage

Encres de tatouage

Le protocole

Publié le : 18/02/2021 

Nous avons analysé 20 encres de couleurs différentes. Utilisées par les professionnels, elles ont été achetées sur Internet. Parmi elles, 15 provenaient des États-Unis, 3 de l’Union européenne et 2 de Chine. Nous avons inclus quelques fabricants ayant fait l’objet de rappels.

 
→ Test Que Choisir : Comparatif Encres de tatouage

Les candidats au tatouage s’informent en général sur les règles d’hygiène du salon et sur l’emploi d’aiguilles stériles, mais la composition des encres ne fait pas partie de leurs préoccupations. Les rappels de produits de tatouage sont pourtant fréquents dans l’Union européenne et à chaque fois, c’est pour la présence de substances toxiques interdites. Alors Que Choisir a acheté des encres sur Internet comme le font les tatoueurs. Notre sélection comprend 15 encres provenant des États-Unis, 3 de l’Union européenne et 2 de Chine. Un ensemble d’analyses a été mené en fonction de la couleur de l’encre. Entre étiquetage incomplet, colorants interdits et composés cancérogènes, nos résultats ont de quoi inquiéter.

Dans toutes les encres

Étiquetage

Ont notamment été passées en revue les mentions exigées par le Code de la santé publique sur l’emballage de chaque unité de produit de tatouage mis sur la marché français, leur lisibilité ainsi que leur conformité.

Colorants

Plusieurs colorants ont été recherchés mais non quantifiés. Certains interdits par la réglementation française et européenne ont été retrouvés dans des encres de tatouage. Ils pouvaient même être parfois mentionnés sur les emballages.

Le dioxyde de titane et le noir de carbone n’ont pas été recherchés. Même si le premier est autorisé, compte tenu des nanoparticules qu’il diffuse dans l’organisme, nous pénalisons les encres qui le mentionnent dans leur composition.

Conservateurs

Ils évitent la dégradation des encres par des facteurs d’oxydation et des microorganismes extérieurs, bactéries, champignons, levures, qui altèrent leurs propriétés physicochimiques. Lors de notre test, le règlement Reach n’était pas encore en vigueur pour les encres de tatouage. Notre notation se base sur la réglementation applicable aux cosmétiques. Or de nombreuses substances sont utilisées comme conservateur dans les encres de tatouage alors qu’elles peuvent être interdites dans les produits cosmétiques. On ne les retrouve pas non plus étiquetées. L’ensemble des substances suivantes a été quantifié dans les encres de notre sélection.

Dans l’Union européenne, la MIT, pour méthylisothiazolinone et la MCIT, pour méthylchloroisothiazolinone, hautement allergisantes, sont interdites dans les cosmétiques non rincés, tout comme la benzisothiazolinone, également allergisante. Le phénol, suspecté d’être mutagène, y est interdit. L’acide benzylique est classé allergène.

La réglementation Reach applicable dès 2022 sur les encres de tatouage interdira l’acide benzoïque, un dérivé du toluène, si sa teneur est supérieure à 0,01 %. Dans le règlement cosmétique, sa teneur ne doit pas être supérieure à 0,5 %. Il en sera de même pour le phénoxyéthanol, un conservateur controversé pour le moment autorisé à une teneur inférieure à 1 %.

Selon la couleur de l’encre

Amines aromatiques pour les encres rouges, vertes et jaunes

De nombreux colorants utilisés contiennent des pigments qui peuvent se dégrader en libérant des amines aromatiques cancérogènes, mutagènes, toxiques pour la reproduction et sensibilisantes. L’exposition au soleil favorise leur apparition, tout comme l’irradiation laser utilisée pour se débarrasser des tatouages. Parmi les amines aromatiques cancérogènes, on peut citer la o-toluidine ou encore l’aniline. Interdites dans les encres de tatouage en France au moment de nos analyses, le règlement européen Reach en vigueur depuis 2021 fixe la limite autorisée à 5 mg/kg.

HAP pour les encres noires

Ces dérivés d’hydrocarbures toxiques pour la santé ne sont pas employés intentionnellement, il s’agit d’impuretés dans les encres noires. Le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) en classe un certain nombre comme cancérogènes et mutagènes. Le benzopyrène est ainsi classé cancérogène certain pour l’homme, d’autres sont listés cancérogènes probables ou possibles, et la plupart sont mutagènes. Face aux risques de tels composés pour les consommateurs, la concentration maximale autorisée de benzopyrène est de 0,005 mg/kg. Le règlement européen Reach a en revanche assoupli les règles pour les autres HAP, qui peuvent chacun être présent à 0,5 mg/kg, alors qu’auparavant ce seuil s’appliquait à la quantité totale des HAP ; ce qui était nettement plus protecteur pour la santé.

Nitrosamines pour les encres rouges

Les nitrosamines ont été testées dans 4 des 5 encres rouges de notre sélection. Elles se forment par une réaction chimique non intentionnelle, certaines sont à la fois cancérogènes et mutagènes, et interdites dans les cosmétiques. Elles ne doivent pas être présentes à plus de 0,5 mg/kg dans les encres de tatouage. Nos analyses n’en ont heureusement détecté dans aucune encre. Elles ne font donc pas partie de la note globale.

→ Test Que Choisir : Comparatif Encres de tatouage

Fonctionnement du service de comparaison

Les produits et services sont classés selon les résultats obtenus lors de nos tests à partir d’un protocole établi par nos experts. Les résultats sont publiés selon un classement basé sur les qualités intrinsèques des produits et sur celles des prestations de service, sans aucune autre considération. Nous achetons de façon anonyme tous les produits que nous testons, nous n’avons aucun lien avec les fabricants, fournisseurs ou distributeurs des produits et services testés, à l’exception des autorisations données par Bureau Veritas Certification conformément aux règles de La Note Que Choisir. Notre classement est totalement indépendant, aucune relation commerciale avec les fabricants, fournisseurs ou distributeurs ne peut avoir d’impact sur ce dernier. Les prix indiqués et les informations sur la disponibilité des produits mentionnés sur notre site sont fournis à titre indicatif et sont actualisés tous les jours. L’offre de produits et services étant pléthorique, nous ne prétendons pas pouvoir tester l’exhaustivité d’un marché. Nous sélectionnons les produits et services les plus représentatifs d’un segment de marché.

Élisabeth Chesnais

Contacter l’auteur(e)

Léa Girard