Retour au Comparatif Appareils photo numériques compacts et bridges (129 appareils photo numériques compacts et bridges)

Ricoh GR

Ricoh GR

16,1 Mpix - 28 mm - 28 mm

Mis à jour le : 27/04/2021

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Pas de zoom
  • Pas de viseur (viseur optique disponible en option).
  • Pas de stabilisateur d’image
  • Qualité vidéo en lumière réduite et qualité sonore

Lancé en juin 2013, le GR est un appareil photo compact haut de gamme, successeur du GR Digital IV sorti fin 2011. Avec son capteur 16,1 mégapixels grand format APS-C (comme celui qui équipe les appareils photo reflex) et son objectif lumineux à focale fixe (28 mm F2,8), le Ricoh GR occupe une niche partagée avec d’autres appareils comme les Nikon Coolpix A, Fujifilm X100S et Leica X Vario. Il offre les réglages manuels classiques (modes « PASM » et ISO en accès direct via molette) ainsi que des modes et touches configurables par l’utilisateur et un format RAW. Relativement compact et léger, il intègre un grand écran fixe. Il est dépourvu de viseur (deux viseurs optiques sont disponibles en option, à monter sur la griffe porte-flash : références GV-1 ou GV-2).
Absence notable : il n’y a pas de stabilisateur d’image.

En lumière du jour, le rendu est très bon avec une exposition équilibrée, peu de bruit et des couleurs bien saturées. Le piqué est très bon et sans différence notable entre le centre et les coins de l’image, mais dans des zones de fort contraste on constate quelques aberrations chromatiques. Les performances en lumière réduite sont aussi à la hauteur et l’autofocus et rapide et précis. Le flash manque de puissance mais il est possible de le remplacer par un flash externe. On souligne le manque de stabilisateur d’image, néanmoins plus contraignant en mode vidéo qu’en mode photo.

L’écran de 75 mm de diagonale est d’une très bonne définition (1 230 000 points) et offre un bon confort visuel. Non orientable, il offre néanmoins un large angle de vue qui facilite son utilisation à bout de bras. Au soleil, il est un peu réfléchissant (c’est normal).

Cet appareil n’a pas de viseur intégré. Néanmoins, Ricoh commercialise en option un viseur optique (modèles GV-1 ou GV-2) à monter sur la griffe porte-flash. Pour savoir ce qu’il vaut, nous avons acheté le GV-1 et l’avons soumis à notre batterie de tests. S’il est de bonne qualité et compense l’éventuel manque de lisibilité de l’écran au soleil, il souffre du défaut classique des viseurs optiques (hors reflex) avec un cadrage assez approximatif qui varie selon la distance au sujet et qui souffre de l’effet parallaxe pour des sujets proches. S’il pèse peu, le viseur augmente considérablement l’encombrement de l’appareil.

Le GR démarre rapidement et est prêt à effectuer la première prise de vue en un peu plus d’une seconde. Le délai de déclenchement se trouve dans la moyenne (0,34 seconde, une fois la mise au point faite sur le sujet) mais entre deux prises de vue il ne requiert que 0,36 seconde, c’est très rapide.

Pour le mode vidéo, il est dommage que les bonnes performances en lumière de jour ne soient pas reproduites en basse lumière. En outre, la qualité sonore (en mono) est peu convaincante et, sans prise micro, il n’y a pas la possibilité de l’améliorer.

Neil McPherson

Neil McPherson

Rédacteur technique