Retour au Comparatif Fours encastrables (134 fours encastrables)

Sauter SFP937X

Sauter SFP937X(*12*)

Inox

Mis à jour le : 02/02/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Lisibilité de l’afficheur (lorsque le four est placé sous le plan de travail)
  • Amortissement de la porte insuffisant à la fermeture
  • Pas de sécurité antibasculement sur le plat
  • Une seule grille de cuisson dans le four (la seconde doit être posée dans la lèchefrite)

Essentiellement distribué par les spécialistes de proximité, le four encastrable Sauter SFP937X est proche du SFP930X que nous avons également testé. La différence provient essentiellement de la cavité. Les gradins emboutis ont fait place à des gradins amovibles fixés à même la paroi. Le volume annoncé de la cavité est ainsi plus élevé : 60 litres sont désormais annoncés contre 54 pour le SFP930X. Un système de rails télescopiques sur 1 niveau et une profonde lèchefrite avec une grille font leur apparition. En revanche, exit la seconde grille utile pour les cuissons multiniveaux. Les performances du SFP937X sont-elles aussi bonnes que celles du SFP930X ?

Bon à savoir : à l’heure de notre rédaction, le SFP937X n’est décliné qu’en coloris inox. Il est notamment disponible chez Group Digital, Pro&Cie et Ax’Home. Il est similaire au SFP935X commercialisé par d’autres enseignes.

Sans surprise, le SFP937X offre de bonnes performances de cuisson. Que l’on utilise le mode traditionnel ou ventilé, le préchauffage est très rapide, grâce à une fonction « booster » activée par défaut. Les petits gâteaux sont cuits à la perfection sur 1 niveau en mode traditionnel. Idem pour les génoises en mode ventilé, y compris sur 2 niveaux. Le tournebroche fait mouche avec la volaille (comptez 87 minutes pour un poulet de 1,5 kg).

Le nettoyage par pyrolyse offre un excellent résultat. Les gradins peuvent être retirés très facilement, sans outils, et il n’est pas possible de les remettre à l’envers. Côté utilisation, nous avons apprécié la sérigraphie francisée autour du sélecteur de mode de cuisson, mais aussi au niveau du bouton de programmation. L’afficheur bicolore (vert pour les durées et orange pour le reste) communique de nombreuses informations à l’utilisateur, y compris le niveau de gradin sur lequel enfourner son plat suivant le mode de cuisson choisi. Seul regret, sa lisibilité est perfectible si l’on n’est pas face à l’afficheur (cas d’un four placé sous le plan de travail, par exemple).

Laurent Baubeste

Laurent Baubeste

Rédacteur technique