Samsung Galaxy A50

Samsung Galaxy A50

Android 9

Mis à jour le : 08/07/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Manque de solidité
  • Qualité moyenne des vidéos enregistrées
  • Précision de localisation GPS moyenne
  • Qualité audio des haut-parleurs

Samsung renouvelle sa gamme de smartphone Galaxy A, avec le A50, le Galaxy A40 et le Galaxy A70, également testés. Ils possèdent un nouvel écran panoramique Amoled occupant la quasi-totalité de la face avec une taille de 6,4 pouces. La résolution du Galaxy A50 est de 2340 x 1080 pixels. Ce smartphone fonctionne avec le système d’exploitation Android Pie (version 9), un processeur Exynos 9610 accompagné de 4 Go de mémoire RAM. Il intègre par ailleurs 128 Go de mémoire interne et embarque un lecteur de carte mémoire micro-SD. Bien équipé, le smartphone possède un lecteur d’empreintes digitales, la reconnaissance faciale, un connecteur USB Type-C, un double emplacement pour carte SIM, une batterie 4 000 mAh avec un chargeur rapide et des connexions 4G, Bluetooth 5.0 avec NFC et Wi-Fi AC. Il embarque enfin un triple appareil photo arrière (25, 8 et 5 Mpixels), une caméra frontale de 25 Mpixels et peut filmer en haute définition (1920 x 1080 pixels).

Le Samsung Galaxy A50 est un smartphone proposant un rapport qualité-prix intéressant, mais il est pénalisé par sa fragilité. L’appareil bénéficie d’une bonne qualité de fabrication. Ni l’écran, ni la face arrière ne sont sensibles aux rayures. Mais il n’a pas résisté à notre test de chutes. L’écran ne fonctionne plus avant même 50 chutes sur les 100 demandées. Après l’essai de résistance à l’eau de pluie, il faut attendre que le haut-parleur sèche avant que le smartphone fonctionne correctement.

La mise en service du Galaxy A50 est aisée. L’assistant d’installation guide pas à pas l’utilisateur pour effectuer les différents réglages et paramétrer les comptes nécessaires. Les menus sont agencés logiquement et de nombreux écrans d’accueil sont paramétrables.

Le lecteur d’empreintes digitales est bien situé sous l’écran du smartphone. S’il est lent à réagir, l’appareil vibre lorsqu’il a reconnu l’empreinte. Le système de reconnaissance faciale est, quant à lui, rapide à reconnaître l’utilisateur. Il fonctionne bien dans un environnement lumineux ou sombre, mais pas si l’utilisateur porte des lunettes. Bon point, le système n’est pas facile à tromper.

Le smartphone dispose d’un double emplacement pour carte SIM en plus du lecteur de carte mémoire. Il est possible de déplacer des applications vers la carte mémoire.

L’écran Amoled du smartphone est jugé bon avec une très bonne résolution et un rendu des couleurs très équilibré. Il est suffisamment lumineux pour être utilisable même sous un fort éclairage ambiant mais pas autant que les meilleurs smartphones.

Son utilisation tactile est excellente avec une bonne précision et réactivité au toucher.

En téléphonie, la qualité audio en appel est bonne et l’appareil est jugé très confortable pour rechercher un contact, lancer ou décrocher un appel puis tenir le téléphone en main pendant la communication même s’il est un peu lourd (164 grammes).

La batterie du smartphone est jugée très bonne avec 28 h d’autonomie sur notre cycle d’utilisation prédéfinie pour un temps de charge complet de 1 h 45.

En photo, le Galaxy A50 s’en sort plutôt bien. Le triple capteur arrière prend des clichés avec de bons contraste et rendu des couleurs mais légèrement teintés. L’effet Bokeh est présent mais le rendu manque de naturel. L’appareil photo frontal est jugé moyen car les clichés manquent de netteté et le rendu des couleurs est perfectible.

Pour les vidéos, le smartphone est décevant. Il ne filme pas en ultra-haute définition et les images possèdent de belles couleurs mais avec des sauts de luminosité. Le son capté est bon, bien audible et fidèle. À noter que les vidéos filmées avec la caméra frontale sont médiocres avec une focale fixe.

Les fonctions SMS et e-mails sont bien notées grâce au bel écran, bien lisible, et au clavier virtuel qui est pratique pour la prise de note même à une main en ajustant la taille du clavier. La reconnaissance vocale est également présente. Le navigateur Web est commode d’emploi et très rapide pour surfer sur Internet.

Enfin, utiliser le Galaxy A50 comme système GPS est possible. Avec les cartes Google Maps, la qualité de navigation est bonne mais la précision de localisation seulement moyenne.

Vincent Erpelding

Vincent Erpelding

Rédacteur technique