Sony Xperia 5

Sony Xperia 5

Android 9

Mis à jour le : 04/05/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Qualité audio en appel moyenne
  • Autonomie
  • Reconnaissance faciale facile à tromper
  • Précision de localisation moyenne

L’Xperia 5 complète la gamme de smartphones premium de Sony. Cette version compacte de l’Xperia 1, également testé, dispose d’un écran Oled au format 21/9, de 6,1 pouces et d’une résolution de 2520 × 1080 pixels, bien adapté à la lecture de vidéos.

Il fonctionne avec le système d’exploitation Android Pie (version 9), un processeur Qualcomm Snapdragon 855 accompagné de 6 Go de mémoire RAM et de 128 Go de mémoire interne. Un lecteur de carte mémoire permet d’étendre le stockage.

L’Xperia 5 possède un lecteur d’empreinte digitale, un système de reconnaissance faciale, un connecteur USB Type C, une batterie de 3 140 mAh et des connexions 4G, Bluetooth 5.0 avec NFC et Wi-Fi AC.

Enfin, il embarque un triple appareil photo arrière (12 + 12 + 2 Mpixels), une caméra frontale de 8 Mpixels et peut filmer en ultra haute définition (3840 × 2160 pixels).

L’Xperia 5 possède de bonnes performances mais quelques défauts l’empêchent de se classer parmi les meilleurs modèles du test.

Il dispose certes d’une bonne qualité de fabrication. Ni l’écran, ni la face arrière ne sont sensibles aux rayures. Il passe avec seulement de petites égratignures le test de chutes. Après l’essai de résistance à l’eau de pluie, le smartphone fonctionne immédiatement, de même qu’après le test d’immersion dans l’eau. Le fabricant annonce toutefois que l’appareil ne doit pas être immergé.

La mise en service est aisée. L’assistant d’installation guide l’utilisateur pas à pas pour effectuer les différents réglages et paramétrer les comptes nécessaires. Les menus sont agencés logiquement et de nombreux écrans d’accueil sont paramétrables.

Le lecteur d’empreinte digitale est bien positionné sur la tranche droite. Il est rapide, fiable et l’appareil vibre lorsque la reconnaissance est réussie. Un système de reconnaissance faciale est également disponible. Il fonctionne bien dans un environnement lumineux, sombre ou si l’utilisateur porte des lunettes, mais il est facile à tromper avec une simple photo.

Utiliser le deuxième emplacement pour carte SIM ne permet plus l’usage d’une carte mémoire et il n’est pas possible de déplacer des applications vers cette dernière.

L’écran Oled du smartphone est jugé excellent. Il présente un rendu des couleurs bien équilibré, une belle résolution et une lisibilité correcte. Il est suffisamment lumineux pour être utilisable même sous un fort éclairage ambiant. Son utilisation tactile est excellente, avec une bonne précision et une réactivité satisfaisante au toucher.

En matière de téléphonie, la qualité audio en appel n’est que moyenne mais l’appareil est jugé très confortable pour rechercher un contact, lancer ou recevoir un appel puis tenir le téléphone en main pendant la communication.

La batterie est jugée moyenne : seulement 17 heures d’autonomie sur notre cycle d’utilisation prédéfini pour un temps de charge complet de 1 h 45.

Côté photo, l’Xperia 5 s’en sort bien, notamment le triple capteur arrière qui prend des clichés détaillés bien qu’un peu trop clairs. L’effet bokeh est présent, avec une séparation correcte entre le premier et l’arrière-plan et un flou homogène. L’appareil frontal, lui, est jugé moyen : les photos sont granuleuses et teintées.

Les vidéos filmées avec la caméra arrière sont réussies. En haute définition, les images ont de belles couleurs, un bon contraste mais sont saccadées. Le mode 60 images/s améliore la fluidité de l’image mais la mise au point est alors perfectible. En mode 4K, les images sont belles, nettes et très fluides. De plus, le stabilisateur d’image fonctionne correctement. La caméra frontale est jugée bonne également, avec un bon contraste. Le son capté n’est que moyen, car il est sourd et manque d’homogénéité.

Les fonctions SMS et e-mail sont bien notées grâce au bel écran, bien lisible, et au clavier virtuel pratique pour la prise de notes, notamment grâce au mode d’utilisation à une main. Un système de reconnaissance vocale est également disponible.

Le navigateur web est commode et très rapide pour surfer sur Internet.

Enfin, utiliser le Mi 9 Lite comme système GPS est possible. Avec les cartes Google Maps, la qualité de navigation est bonne mais la précision de localisation n’est que moyenne.

Vincent Erpelding

Vincent Erpelding

Rédacteur technique