Renault Scenic dCi 110 Energy eco2

Renault Scenic dCi 110 Energy eco2

5 portes - Diesel - 110 ch – Boîte manuelle – Commercialisé en décembre 2011

Mis à jour le : 01/06/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Chauffage peu performant
  • Rapports de boîte un peu longs
  • Appuie-tête trop bas

Le nouveau Scénic restylé début 2012 présente assez peu de différences avec son prédécesseur, du moins vu de l'extérieur. Car les packs ont été revus et le monospace est désormais proposé avec de nouvelles motorisations, parmi lesquelles l'Energy dCi 110 Stop & Start éco 2 que nous avons testée. L'intérieur spacieux et le coffre volumineux et bien réfléchi assurent toujours un très bon niveau de commodité d'utilisation et permettent d'appréhender le voyage en toute quiétude. Si vous avez besoin d'un peu plus de volume, le Grand Scénic dispose d'une troisième rangée de deux sièges. Un châssis sûr et confortable et une bonne qualité de fabrication côtoient une motorisation qui manque un peu de punch mais reste suffisamment performante. La consommation de gazole se montre très basse, avec 5 l/100 km mesurés tous parcours confondus (4,1 l/100 km annoncés par Renault).

Qualité de vie à bord

Qualité de fabrication, finition

La carrosserie est assemblée soigneusement, les différents éléments s'ajustent avec précision, révélant peu de jeu. Le capot moteur est maintenu en position ouverte par de confortables vérins. La qualité de fabrication à l'intérieur n'a pas été négligée non plus. Les garnitures aluminium, les revêtements en plastique de divers coloris et l'ajustage précis des pièces sont autant d'éléments qui confèrent à l'habitacle son style.

Le fond du compartiment moteur est fermé de manière quasi hermétique, protégeant le moteur des projections et réduisant les turbulences énergivores, mais le reste du châssis n'est pas aérodynamique du tout. Le seuil des portes avant est protégé des rayures grâce à des plaques en aluminium mais à cause d'une étanchéité médiocre, elles deviendront rapidement sales. À l'arrière, c'est le contraire ! Pas de protection mais bonne étanchéité.

La trappe à carburant est commandée par le verrouillage centralisé. Une fois ouverte, pas de bouchon à dévisser : le pistolet à gazole peut être introduit directement, ce qui est très commode.

Les portes sont protégées par de grosses baguettes en plastique peint, mais elles sont placées un peu bas, donc sujettes aux rayures. En revanche, la partie inférieure du pare-chocs arrière n'est pas peinte donc peu sensible aux rayures visibles.

Utilisation quotidienne

Le Scénic possède des caractéristiques confortables pour une utilisation au quotidien : 1 200 km d'autonomie, 437 kg de charge maximale, 80 kg de bagages sur le toit et 5 vraies places (sièges séparés à l'arrière).

En cas de crevaison, le kit de réparation peut être d'un certain secours mais il vaut mieux avoir choisi la roue de secours galette ou la roue de secours classique, toutes deux optionnelles.

Accès, habitabilité

Accès aux places

L'accès aux places à l'avant est aisé, grâce aux seuils placés bas et une hauteur de sièges idéale. La distance entre le seuil et le siège est acceptable. L'ouverture des portes avant est vaste, les montants du pare-brise peuvent cependant gêner les personnes de grande taille.

Grande ouverture de porte à l'avant.

Accéder aux places arrière est également aisé, tout comme s'en extraire, grâce aux larges ouvertures de portes et aux seuils situés bien bas.

Accès également aisé aux places arrière.

Le déverrouillage sans clé est très commode, les portes se déverrouillent au contact de la poignée, de même que le coffre. Le moteur se démarre au contact d'un bouton lorsque la carte d’accès et démarrage mains libres est à proximité. En quittant le véhicule, le verrouillage se fait automatiquement et il est signalé par un signal visuel et sonore. Pour la nuit, un éclairage d'accompagnement est prévu. Les portes possèdent des blocages bien fermes. Chaque accès (sauf celui du conducteur) possède une poignée de ciel de toit qui permet de se tenir lors des trajets sinueux ou qui peut servir à se hisser hors du véhicule.

Habitabilité

L'habitacle avant est très volumineux. La garde au toit est largement suffisante pour des personnes d'1 m 90 et la largeur laisse assez de place pour les coudes des personnes les plus larges d'épaules. L'arrière de l'habitacle est également spacieux et l'espace disponible pour les jambes permet d'installer des adultes d'1 m 90. Cependant, si deux personnes s'y sentent à l'aise, la présence d'un troisième passager réduit de manière conséquente le confort des places arrière, notamment parce que la tête des passagers latéraux sera bien près du toit et des vitres latérales.

Modularité

Les sièges arrière individuels sont réglables en inclinaison et coulissants. Ils peuvent être démontés mais ils sont difficiles à manipuler à cause de leur poids (18 kg). La version longue du Scénic, le grand Scénic, mesure 30 cm de plus et peut recevoir une troisième rangée de deux sièges d'appoint.

Poste de conduite

L'utilisation du poste de conduite est intuitive et demande peu de temps de familiarisation. Le volant est réglable en hauteur et en profondeur, les pédales sont placées de manière ergonomique et le levier de vitesses est parfaitement placé. Essuie-glaces et éclairage s'enclenchent automatiquement quand c'est nécessaire. Les feux de route à assistance TBC sont proposés en option. Les commandes de réglage du siège s'actionnent facilement, à l'exception de la molette qui permet de régler le dossier car elle est difficile d'accès.

Chaque place possède sa propre lumière de lecture, et le bouton de démarrage est éclairé.

Les instruments classiques ont laissé place à un écran TFT. L'indicateur de vitesse est digital et le compte-tours analogique est en option. L'ordinateur de bord renseigne sur la consommation moyenne et instantanée. Le régulateur/limiteur de vitesse est simple d'utilisation et possède des préréglages, mais ses commandes ne sont pas facilement accessibles.

Les commandes de base de la radio sont commodes (avec possibilité de les actionner depuis le volant) mais la sélection des canaux est vraiment très peu pratique. En outre, l'écran est situé un peu trop loin sur le tableau de bord. La qualité du système audio est satisfaisante.

Le système de navigation TomTom se commande depuis un levier situé sur la console centrale.

La climatisation est bien placée et les commandes sont intuitives.

Les quatre vitres sont électriques et munies d'un système antipincement efficace.

La profusion d'espaces de rangement répartis dans l'habitacle est remarquable. La boîte à gants est particulièrement grande et bien éclairée.

Enfin, notons que la position verticale du lecteur de la carte-clé TBC n'est pas optimale. Située sur la console centrale, elle risque d'engloutir à tout jamais les pièces de monnaie qui traînent dans le coin...

Coffre

Coffre spacieux et d'accès aisé.

Le volume du coffre est excellent (445 litres). Une fois les sièges arrière rabattus, le véhicule peut stocker 850 litres (chargé jusqu'à la base des parties vitrées). Le hayon se soulève sans effort et assez haut de sorte que les personnes d'1 m 80 ne risquent pas de se cogner la tête. L'accès est aisé grâce à la grande ouverture et le seuil assez bas (62 cm). Le plancher ne se situe qu'à 8 cm du seuil, ce qui facilite le déchargement des objets lourds placés dans le coffre. La forme et les dimensions du coffre sont commodes. Nous avons cependant remarqué qu'il faut souvent s'y reprendre à deux fois pour fermer le hayon.

Question modularité, le Scénic ne déçoit pas. Les sièges arrière possèdent des dossiers rabattables mais ils peuvent s'escamoter complètement vers l'avant pour laisser place à un grand volume au plancher complètement plat (voir photos ci-dessous). On peut même les retirer du véhicule, ce qui permet de gagner encore un peu de place.

Vue du coffre avec sièges arrière escamotés.

Le dossier du siège central peut se rabattre isolément ce qui permet de transporter des objets longs, comme des skis, tout en transportant deux passagers à l'arrière. Le dossier du passager avant peut également se rabattre.

Si le transport d'objets volumineux n'est pas un problème, on note cependant que le coffre manque d'espaces de rangement pour les petits objets.

Confort

Chauffage, ventilation

Avec le moteur Diesel dCi 110, la montée en température de l'habitacle est lente, surtout à l'arrière. La répartition des flux d'air peut être automatique ou via des combinaisons prédéfinies. Les vitres arrière ne se baissent pas complètement, ce qui limite les possibilités d'aération. La climatisation automatique bi-zone avec réglages séparés pour conducteur et passager est proposée en option.

Suspension, amortissement

Suspension et amortisseurs sont équilibrés et procurent un très bon niveau de confort. Les bosses sont bien absorbées, avec un peu de rebond sur les longues vagues lorsque le véhicule est en charge. Les ondulations provoquent également un peu de rebond. Les virages rapides s'accompagnent d'une légère inclinaison de la cabine et les phases d'accélération et de freinage causent un peu de tangage, sans toutefois devenir inconfortable.

Bruit intérieur

Nous avons mesuré une faible valeur de bruit dans l'habitacle, à 130 km/h (68,5 dB(A)). Ni le moteur, ni le vent ne provoquent de bruit important. Ce n'est qu'à vitesse élevée que le vent se fait clairement entendre.

Confort des sièges

Les sièges avant sont réglables en hauteur. Malgré leur géométrie ergonomique, dossiers et assises ne procurent pas suffisamment de support latéral dans les virages serrés. Les trois sièges arrière individuels sont un peu étroits pour des adultes, mais ils sont confortables et bien dessinés. La position offerte par les sièges est confortable malgré une assise un peu courte pour les personnes de grande taille. Chacun des sièges possède un dossier inclinable et celui du conducteur possède un réglage lombaire.

Au volant

Moteur et transmission

Avec le moteur Diesel 1.5 100 ch, le monospace dispose juste d'assez de puissance et les accélérations n'ont rien d'impressionnant (passer de 60 à 100 km/h demande 7,6 secondes) et si la souplesse est bonne en 4e vitesse ; elle se dégrade en 5e et surtout en 6e vitesse.

Le moteur émet peu de vibrations et réagit discrètement lorsqu'il est sollicité. En dessous de 1 500 tr/min, une légère résonance se fait sentir.

La boîte de vitesses est agréable et précise. Elle permet de passer rapidement les rapports. La sélection de la marche arrière se fait en douceur et sans accroc. Un indicateur de passage de vitesse accompagne la conduite en vue de réduire la consommation. Le véhicule est équipé d'une assistance électronique au démarrage en côte. Les 6 rapports de boîte sont bien étagés et s'adaptent parfaitement au moteur, et même si celui-ci peine un peu en 6e vitesse, la consommation est optimale alors qu'une boîte plus longue n'aurait rien apporté.

Tenue de route, direction

La tenue de route est globalement très bonne. La stabilité directionnelle est peu affectée par les ornières et autres déformations de la chaussée. Le test d'évitement donne d'excellents résultats : la direction est spontanée, le véhicule est maîtrisé à tout moment et ne manifeste aucune tendance au sous ou survirage.

L'ESP se montre très efficace lors de l'approche de situations critiques. Le véhicule est équipé du contrôle de traction électronique.

Dans les virages pris à grande vitesse, on note un léger sous-virage, plutôt rassurant.

Le diamètre de braquage est acceptable pour cette catégorie de véhicule (11,4 m). La direction réagit spontanément aux sollicitations, même à vitesse élevée. Elle est toujours précise et informative. De par sa grande démultiplication, la direction ne demande pas beaucoup d'efforts de braquage et rend le Scénic facile à manœuvrer.

Freinage

La moyenne des 10 mesures de distance de freinage depuis 100 km/h s'établit à 39 m, ce qui est une distance correcte. Les freins assistés en cas d'urgence ne montrent aucune perte d'efficacité lors d'utilisation intensive ; ils sont réactifs et bien modulables.

Champ de vision

La maîtrise de l'encombrement du véhicule est satisfaisante ; l'arrière est aisément repérable mais la position de l'avant est plutôt estimée. En outre, la lunette arrière placée bien haut empêche d'avoir une bonne visibilité sur la chaussée proche. La vue diagonale arrière est loin d'être idéale mais à part cela, le champ de vision à 360° est convenable.

Vue diagonale arrière moyenne.

La hauteur d'assise permet d'avoir une bonne visibilité sur le trafic. Les grands rétroviseurs extérieurs sont particulièrement efficaces et celui du conducteur est asphérique, ce qui permet de couvrir l'angle mort. En revanche, le rétroviseur intérieur est plutôt petit. Les essuie-glaces balayent une vaste surface du pare-brise. Les feux au xénon directionnels (optionnels) sont recommandés.

Les créneaux sont facilités par des capteurs de proximité arrière (signal acoustique). Une assistance au parking avant est proposée en option (non testée).

Sécurité

Le Grand Scénic a été testé par l'Euro NCAP en 2009. Les résultats peuvent être appliqués au Scénic car la structure et l'équipement de sécurité sont similaires.

Le véhicule obtient le très bon score de 5 étoiles sur 5, avec :
- 91 % pour la protection des adultes ;
- 76 % pour la protection des enfants ;
- 42 % pour la protection des piétons ;
- 99 % pour l'aide à la sécurité.

Sécurité active

Assistance au freinage d'urgence et ESP sont montés de série sur le Scénic. Les feux de détresse s'enclenchent automatiquement en cas de freinage d'urgence. Le démarrage ne peut se faire qu'avec la pédale d'embrayage enfoncée, ce qui évite tout risque d'accident à ce moment critique. Le contrôle automatique de pression des pneus est optionnel, de même que les phares bi-xénon directionnels et l'avertisseur de déboîtement involontaire.

Les clignotants sont inopérants lorsque les feux de détresse fonctionnent, ce qui peut être problématique en cas de remorquage du véhicule.

Sécurité passive

Le score Euro NCAP pour la protection des adultes reflète un haut niveau de protection.

Les +

L'équipement de sécurité passive comprend les airbags frontaux et latéraux ainsi que le rideau de tête qui protège toutes les places latérales. Les appuie-tête sont optimaux pour des personnes d'1 m 95 et en deçà, et la distance qui sépare le coussin de la tête est suffisamment faible. L'avertisseur d'oubli de ceinture de sécurité est visuel et sonore pour les places avant, et visuel pour les places arrière. Les poignées de porte sont suffisamment solides pour permettre une forte traction en cas d'ouverture d'urgence après un accident.

Les –

À l'arrière, les appuie-tête ne sont efficaces que pour les personnes mesurant moins de 1 m 60 car ils se verrouillent mal en positon haute, ce qui mériterait d'être corrigé rapidement par Renault. Le triangle et la boîte de premiers secours ne possèdent pas d'emplacement dédié.

Protection des enfants

Le score Euro NCAP de 76 % est synonyme d'un bon niveau de protection des enfants. Les trois places arrière sont équipées d'attaches Isofix universelles avec point d'ancrage pour une sangle antirotation. Cependant, il sera difficile d'installer trois sièges enfants à l'arrière, faute de place. Les longues sangles de ceinture permettent d'attacher les sièges les plus volumineux, d'autant plus que les points d'ancrage sont bien espacés (en ce qui concerne les places latérales). Les boucles de ceinture arrière ne sont pas fixes mais maintenues par une bande élastique ce qui les rend relativement utilisables pour le verrouillage avec une seule main. Les piliers arrière peuvent gêner l'installation de sièges de grande hauteur, sur les places latérales : à prendre en compte au moment de l'achat du siège.

Le siège du passager avant peut être désactivé pour accueillir un enfant installé dos à la route (groupe 0+).

Les vitres électriques possèdent une fonction antipincement efficace.

Protection des piétons

42 % est un résultat perfectible pour la protection des piétons. Le risque provient principalement de la partie avant du capot moteur et des montants de pare-brise, trop agressifs.

Environnement

Les émissions de rejets polluants sont faibles, et la consommation est correcte : 5 l/100 km tous parcours confondus, 4,8 l/100 km en ville (grâce au système Stop & Start), 4,4 l/100 km sur route et 6,3 l/100 km sur autoroute.

Yves Martin

Yves Martin

Lars Ly

Lars Ly

Rédacteur technique

:

Crash Test

Évaluations
Résultat
Protection des occupants adultes
Protection des enfants
Protection des usagers de la route vulnérables
Aide à la sécurité