Comment trouver la technique d'épilation qui vous convient le mieux selon les situations, le type de poils, et votre sensibilité à la douleur.

 

Vous êtes pressée : le rasoir est le bon outil pour faire jambes nettes en quelques minutes. Ce n'est toutefois qu'une solution de dépannage, car le poil repoussera dès le lendemain.

Vous êtes douillette : optez pour une crème dépilatoire, totalement indolore. Mais la repousse des poils sera rapide. Pour une épilation parfaite et durable (3 à 4 semaines), rien ne vaut la cire. L'épilation à la cire chaude (à base de résine ou de sucre) est réputée moins douloureuse que les bandes de cire froide. Quant aux épilateurs électriques, la plupart des modèles comportent divers systèmes antidouleur : applicateur de froid, accessoire de massage stimulant la peau avant le retrait du poil et l'apaisant après, réducteur de largeur d'épilation dans les zones sensibles, etc. Des innovations qui ne suppriment pas totalement la douleur, mais la rendent plus supportable.

Vos poils ont tendance à s'incarner : certains modèles d'épilateurs électriques sont équipés de tête de gommage ou d'exfoliation pour prévenir la repousse des poils sous-cutanés. D'après les résultats de notre test, ces systèmes ne sont pas très efficaces. Le bon vieux gant de crin ou les produits de gommage sont encore le meilleur moyen de limiter la formation de poils incarnés.

Votre pilosité est importante : la cire chaude traditionnelle est considérée comme la plus performante. Toutefois, si vos poils sont localisés sur des zones qui ne sont normalement recouvertes que par du duvet (lèvres supérieures, menton, seins, etc.), vous souffrez probablement d'hirsutisme, dont l'origine est hormonale. Aucune technique d'épilation ne peut résoudre le problème. Il existe d'autres solutions : consultez votre médecin.

Épilation au laser : nos conseils

- Adressez-vous à un dermatologue rompu à cette technique. Si vous n'en connaissez pas, demandez conseil à votre médecin traitant.

- Comparez les tarifs et refusez les forfaits : le nombre de séances varie beaucoup selon les types de peau.

- Demandez un devis, conformément à la réglementation. Vous disposez d'un délai de réflexion de 15 jours entre la remise du devis et le début du traitement.

- Arrêtez toute épilation pendant les trois semaines précédant la séance, puis rasez les poils juste avant.

- Évitez de prendre le soleil au moins un mois avant la séance, les peaux bronzées risquent une dépigmentation.

Florence Humbert

Gaëlle Landry

Rédactrice technique