Lecteurs Blu-ray

Conseils

Quelques conseils afin d'éviter les Blu-ray de mauvaise qualité, de ne pas se tromper de zone, de décrypter les arguments des vendeurs et de ne pas acheter une platine obsolète.

 

Dénicher les mauvais Blu-ray

Malgré un lecteur Blu-ray et un bon téléviseur, l'image est décevante ? Le problème vient peut-être du disque lui-même. En effet, pour être édités en Blu-ray, les films anciens nécessitent un travail long et coûteux. Dans l'idéal, ils doivent être encodés numériquement en MPEG-4, la bande doit être nettoyée image par image à partir de la pellicule d'origine, le son spatialisé, etc. Mais, pour faire des économies, certains éditeurs peuvent être tentés de bâcler le travail, quitte à ce que la qualité finale s'en ressente.

Avant d'acheter un disque Blu-ray, vous pouvez consulter des sites Internet et des magazines donnant leur avis sur la qualité technique des Blu-ray préenregistrés.

Gare aux zones

Comme celle du DVD, la distribution mondiale du Blu-ray se fait par zones. Un disque vendu dans une partie du monde ne sera donc pas forcément lisible sur un appareil commercialisé dans un autre pays. Mais alors que la distribution des DVD est divisée en cinq zones, le Blu-ray, lui, se contente de trois régions.

Région 1 : Amérique du Nord, Amérique du Sud, Asie de l'Est (excepté la Chine)

Région 2 : Europe, Afrique, Moyen-Orient, Australie, Nouvelle-Zélande

Région 3 : Russie, Chine, Inde et autres pays

Image

Avant d'acheter un disque Blu-ray à l'étranger, sur Internet ou dans les rayons Import de certains magasins, vérifiez que le logo correspondant à la région de commercialisation de votre lecteur est bien présent sur la jaquette (voir logo ci-contre). Il est aussi possible de « dézoner » certaines platines.

Les pièges de l'occasion

Trop chers, les lecteurs haute définition ? Peut-être serez-vous tenté de vous tourner vers le marché de l'occasion, qui ne va pas manquer de se développer. Dans ce cas, prenez garde à ce que le lecteur arbore bien le logo Blu-ray. Certains vendeurs pourraient en effet être tentés de se débarrasser de leur lecteur HD DVD, un autre format haute définition abandonné en février 2008. Étant incapables de lire les films Blu-ray, les lecteurs HD DVD ne sont plus d'aucune utilité.

L'argumentaire des vendeurs

Il ne faut pas croire sur parole tout ce que disent les vendeurs. Tour d'horizon.

- « Avec n'importe quel écran HD, l'image est parfaite. » (Darty)

Faux. Nos tests montrent qu'il faut un écran HD ou un vidéoprojecteur de bonne qualité pour profiter pleinement des performances des lecteurs Blu-ray.

- « Plus l'écran est grand, mieux c'est. » (Darty)

Vrai et faux. Quitte à posséder un écran HD de bonne qualité, autant en avoir un grand (à condition que la pièce soit assez spacieuse), car l'image en sera d'autant plus impressionnante. En revanche, si des défauts sont présents, passer à un écran plus grand ne fera que les rendre plus visibles.

-« La qualité dépend du film que vous regardez. » (BHV)

Vrai. Il existe en effet des différences de qualité d'image entre les films Blu-ray.

-« Un lecteur Blu-ray améliore la qualité des DVD. » (Fnac)

Oui, mais... Les lecteurs Blu-ray intègrent l'upscaling, une technologie qui convertit l'image du DVD en une image haute définition à la sortie HDMI. Mais les lecteurs DVD récents intègrent aussi cette technologie.

Neil Mcpherson

Rédacteur technique