Assurance emprunteur Combien gagnerez-vous en changeant d’assurance ?

Assurance emprunteur

Combien gagnerez-vous en changeant d’assurance ?

Publié le : 17/05/2019 

Le but, à garanties égales, c’est de payer moins cher son assurance emprunteur. Combien peut-on espérer gagner ? C’est variable selon les situations, votre âge, la durée de votre prêt, votre état de santé, etc., mais comptez plusieurs milliers d’euros au global.

 

Dis-moi combien tu paies !

Potentiellement, des millions d’assurés auraient intérêt à changer d’assurance. Mais qui connaît sa mensualité d’assurance de prêt ? Les gens sont-ils au courant des économies qu’ils peuvent faire ? Commencez donc par faire un point sur votre situation. Sortez votre contrat actuel (ou la proposition d’assurance, si vous n’avez pas encore signé votre prêt). Prenez une feuille et notez-y l’essentiel : votre cotisation mensuelle, votre quotité assurée, le taux d’assurance, mais aussi la durée restante de votre prêt.

 

Commencez par des simulations

Partant de là, lancez-vous ! Le calculateur proposé par Que Choisir va vous permettre de simuler de manière précise le tarif que vous pourriez payer avec des assurances individuelles. Le taux d’assurance indiqué va dépendre de votre âge, du montant emprunté, de la durée du prêt, de votre profession… En quelques clics, vous aurez une info fiable. Mais seulement indicative. En effet, votre état de santé peut aussi influer sur le tarif final.

Pourquoi le contrat individuel est-il moins cher ?

« Les assureurs individuels font moins de marge, c’est la raison principale, souligne Patrick Petitjean, directeur général d’Utwin, courtier grossiste proposant une offre 100 % digitale. Ce qui signifie que le taux unique pratiqué par les banques sur l’assurance emprunteur, s’il est justifié pour lisser le risque, est surtout là pour faire des bénéfices énormes. Il faut comprendre que l’assurance emprunteur est une source de revenus importante pour les banques. »

 

Des milliers d’euros gagnés

Une étude de l’UFC-Que Choisir réalisée en juin 2018 auprès de 2 400 consommateurs indique que souscrire une assurance emprunteur auprès d’une compagnie concurrente permet d’économiser, en moyenne, 10 500 € sur le coût du crédit. Nombre de courtiers comparateurs et assureurs publient régulièrement des études démontrant les économies réalisées par leurs clients. Exemple récent : Allianz indique un gain de 5 500 € en moyenne, 15 % de ses clients ayant économisé plus de 10 000 € en changeant d’assurance de prêt.

Des exemples d’économies réalisées

Grosse économie chez les 20-30 ans…

Un couple d’emprunteurs de 26 ans, employés et non fumeurs, contracte un prêt de 150 000 € sur 20 ans avec un taux d’intérêt de 1,5 % et une quotité de 100 % sur chaque tête. Pour un contrat individuel chez Direct assurance (Axa), l’économie réalisée est de 12 000 € par rapport à un contrat groupe bancaire (selon les tarifs bancaires disponibles sur le site BAO France).

Un jeune couple de 28 et 29 ans emprunte 321 000 € sur 25 ans pour acheter sa résidence principale. Le tarif de l’assurance proposé par la banque est de 19 700 €. En passant par le contrat individuel d’un assureur traditionnel (Swiss Life), à garanties équivalentes (voire plus élargies), la facture tombe à 13 600 €.

Un couple de 34 ans, employé, non fumeur, assuré chacun à 100 % en décès, incapacité et invalidité, emprunte 150 000 € au taux de 1,80 % sur une durée de 20 ans. Que propose la banque ? Une assurance tarifée 16 800 € sur la durée du prêt (soit un TAEA de 0,99 % pour le couple). Ce couple démarche une mutuelle d’assurances (Macif) qui affiche un tarif à 6 776 € sur la durée du prêt (soit un TAEA de 0,44 % pour le couple), à garanties équivalentes (voire élargies). L’économie réalisée dépasse les 10 000 €. Ce qui correspond à plus de 0,50 % de taux de crédit !

… mais aussi après 40 ans !

Un couple d’emprunteurs de 46 ans, employés, non fumeurs, contracte un prêt de 150 000 € sur 20 ans avec un taux d’intérêt de 1,5 % et une quotité de 100 % sur chaque tête. Pour un contrat individuel chez Direct assurance (Axa), l’économie réalisée est de 13 500 € par rapport à un contrat groupe bancaire (selon les tarifs bancaires disponibles sur le site BAO France).

Un couple de 44 et 46 ans envisage un prêt de 180 000 € sur 25 ans pour une résidence secondaire. Leur banque leur facture l’assurance de prêt à 17 200 € ; chez l’assureur proposant un contrat individuel, le coût tombe à 12 300 €.

Autre exemple chez un courtier. Un couple de 50 ans emprunte 200 000 € sur 15 ans. Coût de l’assurance dans la banque : 22 768 €, coût hors banque : 9 611 € !

Un couple d’emprunteurs de 56 ans, employés, non fumeurs, contracte un prêt de 150 000 € sur 15 ans avec un taux d’intérêt de 1,5 % et une quotité de 100 % sur chaque tête. Pour un contrat individuel chez Direct assurance (Axa), l’économie réalisée est de 7 000 € par rapport à un contrat groupe bancaire (selon les tarifs bancaires disponibles sur le site BAO France).

Frédéric Gicquel