Cartouches d'encre

Glossaire

Mis à jour le : 14/10/2008 

De C comme Cartouche jet d'encre à T comme Tête jet d'encre.

 

C

Cartouches dites « d'origine » 

Cartouches produites par les fabricants d'imprimantes (ex. : Epson, Canon, Hewlett-Packard, Brother, etc.). Ces cartouches s'adaptent uniquement aux modèles d’imprimantes de la même marque. 

Cartouches dites « compatibles » ou « alternatives » 

Cartouches produites par des fabricants qui ne commercialisent pas d'imprimantes. Elles sont moins chères que les cartouches d’origine. Les produits compatibles sont construits par rapport aux produits déjà présents sur le marché de l'impression, donc dès que de nouvelles cartouches de marque sont mises sur le marché, il faut patienter quelques mois, le temps du développement, pour trouver les cartouches compatibles également sur le marché.

Cartouches dites « remanufacturées » 

Ces cartouches sont des cartouches d’origine recyclées, elles ont servi au moins une fois : elles sont vidées, nettoyées, rechargées en encre et testées pour vérifier leur bon fonctionnement. Certaines pièces usées ou endommagées peuvent être remplacées.

Cartouches rechargeables

Cartouches pouvant être remplies de nombreuses fois à domicile. Selon les modèles, il faut parfois percer les cartouches, acquérir un reprogrammateur de puce… Les dernières générations de cartouches rechargeables disposent d’une puce auto-reset ou auto-reprogrammable, c’est-à-dire que le niveau d’encre enregistré par la puce est remis à zéro dès que les cartouches sont réinstallées dans l’imprimante.

Cartouche jet d'encre

La cartouche jet d'encre est un réservoir d'encre. Elle englobe parfois la tête jet d'encre, qui est alors dite « tête intégrée ». La cartouche est soit mono-couleur, soit multi-couleur, l'inconvénient de ces dernières étant que l'on doit changer la cartouche quand une seule des encres est épuisée (gaspillage et pollution). L'intérêt des têtes intégrées est que les pannes de tête d'impression sont quasi inexistantes, puisque l'on change la tête dès que la cartouche est vide. L'inconvénient est le prix. Les cartouches les plus récentes incorporent une puce qui est lue par l'imprimante. Celle-ci permet de connaître la quantité d'encre restante... et surtout d'éviter ou de limiter l'utilisation de cartouches compatibles.

Configuration des couleurs

Les imprimantes couleur utilisent de l'encre noire et des trois couleurs primaires : cyan, magenta et jaune. En technologie jet d'encre, il existe parfois des couleurs supplémentaires : noir mat, cyan photo (cyan clair), magenta photo (magenta clair), noir photo, rouge, bleu, et même du vernis. Les cartouches multi-couleurs regroupent les couleurs primaires (CMY pour « cyan magenta yellow ») et parfois les encres photo (CMY-PC-PM, PC pour « photo cyan », PM pour « photo magenta »). Sur certains appareils que nous ne conseillons pas pour les adeptes des tirages photo, l'impression en qualité photo nécessite le changement de l'une des cartouches standard par une cartouche spéciale photo. Par exemple, sur certaines imprimantes dont la configuration de cartouches pour l'impression de fichiers standards est : noir + CMY, l'impression en qualité photo nécessitera le remplacement de la cartouche noire par une cartouche d'encres couleur spécial photo.

Consommables

Nous appelons consommables le support d'impression et les encres.

G

Grammage du papier

C'est le poids au mètre carré du papier. Cette information est théoriquement indiquée sur l'emballage des papiers. Plus le grammage est élevé, meilleure est la tenue mécanique du papier. Le grammage d'un papier standard (type photocopieur) se situe dans les 90 g/m2, celui des papiers photos les plus épais est un peu inférieur à 300 g/m2. Notons que les supports d'impression de type film sont caractérisés non pas par leur grammage mais par leur épaisseur, exprimée en microns.

J

Jet d'encre

Comme son nom l'indique, le jet d'encre est un procédé qui projette des gouttes d'encre, mais il n'y a aucun contact entre la tête et le support d'impression. Chaque goutte va créer un point sur le support, aussi appelé « pixel », à un endroit bien défini. Il y a une tête jet d'encre pour le noir et une pour chacune des trois couleurs primaires qui sont le cyan, le magenta et le jaune (et éventuellement, pour les autres encres spéciales dédiées à la photo : rouge, gris, cyan clair, magenta clair, vert, vernis brillant...). Toutes les couleurs de l'arc-en-ciel sont obtenues par mélange de ces encres sur la feuille ou par impression de matrices (minuscules grilles de points de couleurs de base) qui à vue d'oeil restituent la couleur souhaitée. Une tête est constituée d'une rangée de buses, petits trous au travers desquels sont projetées les gouttes d'encre. La taille des gouttes est de plus modulable.

K

Kit de recharge ou de remplissage

Un kit de recharge se compose de 4 bouteilles d'encre minimum, des injecteurs associés (1 par couleur), et d’un mode d'emploi. Selon les modèles de cartouches de votre imprimante, le kit de recharge permet de remplir soit vos cartouches d’origine soit des cartouches rechargeables. Quelques précautions sont à prendre pour éviter de se tacher avec de l’encre. Après un investissement initial et quelques manipulations, c’est la technique la moins onéreuse sur le long terme. 

P

Papier jet d'encre

Le papier jet d'encre est constitué d'une base papier classique (dans les 80-90 g/m2 pour un papier classique, plus de 200 g/m2 pour du papier photo) sur laquelle a été appliqué un couchage permettant d'absorber l'encre sans qu'elle ne s'étale, et en gardant toute la vivacité des couleurs. Le couchage assure aussi un séchage rapide de l'encre.

Papier photo

Le papier photo est un papier « amélioré » destiné à restituer les impressions photos avec une qualité équivalente à celle des photos développées en laboratoire. La base papier épaisse assure une bonne rigidité des photos. Le grammage du papier photo varie de 240 à 290 g/m2. Le papier photo est parfois proposé en mat, satiné ou brillant.

Pixel

Le pixel est l'unité de surface de base d'une image numérique. Concrètement, un pixel est un point minuscule, noir ou coloré. Pour les imprimantes, la couleur du pixel imprimé est celle de l'une des encres ou d'un mélange de plusieurs encres. La plupart des imprimantes possèdent quatre encres : noir, cyan, magenta et jaune. Les plus sophistiquées, notamment celles dédiées à la photo, intègrent une encre cyan photo (cyan clair) et une magenta photo (magenta clair). Les imprimantes basiques et les compactes se passent parfois du noir, qui est alors obtenu par mélange des trois autres couleurs. Certaines couleurs de l'arc-en-ciel que l'on ne peut pas obtenir par mélange des encres sont obtenues en trompe-l'oeil, en utilisant des matrices de pixels.

R

Résolution

La résolution est la densité de pixels. Plus elle est élevée, plus l'image est précise. La densité s'exprime en nombre de points par pouce : « ppp » (2,54 cm), ou « dpi » en anglais (« dot per inch »). Il existe donc une résolution selon chacun des axes de l'image numérique. Elle n'est en général pas la même, et si une seule résolution est indiquée sur l'appareil, il vaut mieux vérifier quelle est sa valeur dans l'autre direction. Pour avoir un ordre de grandeur, une impression photo en mode brouillon ou une utilisation « quotidienne » se fait dans les 300 dpi, alors qu'une haute résolution se situe dans les 600, pour aller jusqu'à 5 760 dpi.

S

Support d'impression

C'est le support sur lequel on imprime. C'est généralement du papier (standard, présentation, photo) mais ça peut aussi être du film, un CD ou DVD (spécial, destiné à être imprimé), une enveloppe, du papier transfert, du tissu...

T

Tête jet d'encre

C'est la partie de l'imprimante jet d'encre qui est chargée d'envoyer les gouttes d'encre sur le support d'impression. La tête est constituée d'une rangée de buses, orifices au travers desquels sont projetées les gouttes d'encre. Il y a en fait une tête par couleur. La tête peut être installée à demeure dans l'imprimante ou bien faire partie de la cartouche. Dans le premier cas, elle accueille un simple réservoir d'encre que l'on remplace quand il est vide. Dans le second cas, on parle de tête intégrée à la cartouche ; elle est donc changée en même temps que le réservoir quand celui-ci est vide.

Lars Ly

Rédacteur technique