Tablettes tactiles pour enfants Choisir la bonne tablette pour un enfant

Tablettes tactiles pour enfants

Choisir la bonne tablette pour un enfant

Elles inondent les pages des catalogues de Noël, les écrans publicitaires entre deux dessins animés et les têtes de gondole des magasins : impossible d’échapper aux tablettes tactiles destinées aux enfants. Il existe différents modèles, dont les prix varient de 65 à 260 €. Voici ce qui les distingue, et nos conseils pour bien choisir.

 

« Tablette pour enfant ». Voilà une expression qui veut dire tout et rien à la fois. Du jouet en plastique vaguement élaboré à la véritable tablette tactile sophistiquée intégrant une interface pour enfant, on trouve des produits bien différents derrière ce terme à la mode.

Les tablettes « jouet » : de 90 à 130 €

Au royaume des jouets, elles sont très élaborées. Il s’agit d’appareils multimédia qui permettent de jouer, de lire des histoires, avec une dimension éducative. La plupart intègrent aussi un, voire deux appareils photo (un sur chaque face). Mais leurs composants sont très basiques (écran 480 × 272 pixels, appareil photo 1,3 ou 2 Mpixels, processeur de 550 MHz maximum). Quelques modèles intègrent quand même un port de carte mémoire pour étendre le stockage interne, généralement limité à 2 ou 4 Go.

Elles sont robustes, souvent ornées de coins en silicone antichocs. Signe qu’on parle bien de jouet : la plupart fonctionnent avec des piles (on trouve pourtant quelques modèles avec batterie rechargeable).

Pas besoin de contrôle parental, ces produits ne permettent pas de naviguer sur Internet. Ils proposent plusieurs types de contenu, adaptés à la tranche d’âge visée par la tablette : jeux, jeux éducatifs, vidéos, dessins animés, histoires sous forme d’ebooks, chansons… Pour en ajouter, il faut connecter l’appareil à un ordinateur sur lequel aura été préalablement installé un logiciel faisant office de boutique de jeux et autres applications (gratuits ou payants, de 2,90 à 25 € pour des jeux ou applications sous licence). LeapFrog et Vtech sont les deux principaux fabricants. Leurs modèles sont aussi compatibles avec des cartouches de jeux (vendues séparément, bien sûr) à insérer directement dans la tablette.

Tablettes tactiles pour enfants LeapFrog et Vtech

Principaux modèles :

LeapFrog : LeapPad 1 (4-9 ans), LeapPad 2 (3-9 ans), Leapster Explorer (4-9 ans)

Vtech : Storio (3-9 ans), Storio 2 Baby (18 mois-9 ans), Storio 2 (3-9 ans), Storio 3S (3-9 ans)

Les « vraies » tablettes pour enfants : de 85 à 260 €

De nombreux fabricants proposent de véritables tablettes conçues spécifiquement pour les enfants. Leur écran reste d’une qualité modeste (généralement 800 × 400 pixels ; 1024 × 800 pixels dans le meilleur des cas), et c’est notamment en économisant sur ce composant que les fabricants maintiennent les prix de vente autour de 120 €. Pour le reste, leurs caractéristiques techniques ne sont pas ridicules. Elles intègrent un processeur correct (de 1 à 1,6 GHz), parfois une carte graphique dédiée (qui permet d’optimiser l’affichage). Elles sont alimentées par batteries rechargeables. Leur mémoire interne est limitée (4 ou 8 Go), mais un port d’extension micro-SD permet d’étendre le stockage. Elles fonctionnent par ailleurs avec Android (4.0 ou plus), le système d’exploitation de Google (le plus répandu des logiciels internes). Les fabricants ont tous ajouté une interface spécialement conçue pour les enfants, avec de grandes icônes en couleur. Notez que sur certains modèles, il est possible de revenir à l’interface Android classique, que l’on trouve dans les tablettes « pour adultes ». Cette possibilité peut être intéressante pour que la tablette serve à toute la famille.

En plus des contenus dédiés préinstallés dans la tablette, là encore adaptés en fonction de plusieurs tranches d’âge, on accède à des boutiques d’applications en ligne. Il s’agit le plus souvent de boutiques propres au fabricant (Lexibook Market, Apps Lib chez Archos, Kids Market chez Videojet, etc.), mais le Google Play Store est parfois aussi intégré. Des milliers d’applications pour enfants y sont répertoriées.

Ces tablettes permettent par ailleurs d’accéder à Internet. Mais rassurez-vous, un contrôle parental efficace et facilement paramétrable est toujours disponible. Les parents peuvent par exemple limiter, ou interdire, l’accès au navigateur et/ou à la boutique d’applications, définir des plages horaires, modulables selon plusieurs comptes utilisateur (un pour chaque enfant).

Ces tablettes sont robustes, leur coque plastique résiste généralement bien aux chocs. Certains fabricants ont quand même pris garde à ne pas trop couvrir l’arrière, histoire de pouvoir vendre des housses de protection !

Comme toutes les tablettes, il existe des modèles haut de gamme, toutes options, riches en contenu et équipés d’écrans tactiles réactifs et lumineux. Évidemment, leur prix est lui aussi au top : comptez 260 € environ (Kurio de Gulli en 110 pouces ou Samsung Galaxy Tab Kids).

Principaux fabricants :

Archos, Arnova, Clementoni, Kurio Gulli, Lexibook, Logicom, Meep, Memup, Oregon Scientific, Polaroid, Samsung, Tekniser, Videojet (de 3 à 12 ans)

Prêter votre tablette ? Avec quelques précautions, pourquoi pas…

Les boutiques d’applications App Store (Apple) et Google Playstore (Android), accessibles depuis les tablettes classiques (1), regorgent d’applications à destination des plus jeunes : jeux, logiciels éducatifs, créatifs, musique… Largement de quoi contenter vos enfants ou vos petits-enfants ! Prêter votre propre tablette peut vous éviter un achat supplémentaire.

Il est quand même nécessaire de prendre quelques précautions. La plus évidente : habillez l’appareil d’une coque de protection ! Les tablettes pour adultes sont fragiles.

Tablettes sous Android

Depuis Android 4.2, il est possible de créer plusieurs comptes utilisateurs sur une même tablette, et notamment des profils limités, pour lesquels on restreint l’accès à certaines applications. Sur les tablettes fonctionnant avec une version plus ancienne du système, vous pouvez installer l’application Mode Enfant, qui modifie complétement l’interface de la tablette et intègre des contenus dédiés. L’application est gratuite, mais certaines options sont payantes (limite de temps, rapport hebdomadaire sur l’activité de l’enfant, etc.).

Apple iPad

Impossible de créer plusieurs sessions sur les tablettes d’Apple. Vous ne pourrez qu’activer les Restrictions (Réglages → Général → Restrictions), et interdire ainsi l’accès à Internet, l’installation de nouvelles applications, ou encore les achats « in-app » (options payantes proposées à l’intérieur même des applications). Cette option rend service, mais elle pourrait être améliorée : les restrictions définies ne sont jamais mémorisées (il faut recommencer à chaque fois le paramétrage) et lorsque vous désactivez les restrictions, votre rangement personnel (dossiers, ordre des icônes) vole en éclats.

(1) Les iPad d’Apple donnent tous accès à l’App Store. Mais les tablettes fonctionnant avec Android ne donnent pas toutes accès au Google Playstore : les modèles trop bas de gamme, non « certifiés Google », se contentent de boutiques alternatives moins fournies et moins contrôlées.