Canapé surprise

Publié le : 22/05/2014 

Une habitante de Savoie commande, dans un magasin Château d’Ax, un canapé d’une valeur de 3 000 €. Prudente, elle photographie le meuble choisi. Le jour de la livraison, le canapé livré ne correspond pas à celui commandé, ni en forme ni en qualité. La photo prise à la commande le prouve. Contacté, le magasin dit s’occuper du problème mais renvoie la cliente vers son service après-vente, lequel rejette la responsabilité sur le fabricant. Devant ces atermoiements, la cliente consulte l’UFC-Que Choisir d’Aix-les-Bains. L’association locale lui explique que son seul interlocuteur est le vendeur et lui prépare un modèle de lettre signifiant le refus du canapé et demandant son remboursement en application de la garantie légale de conformité. Quelques jours plus tard, Château d’Ax reprend le canapé non conforme et rembourse la cliente.