Clubs de sport hors jeu

Publié le : 17/02/2014 

Les clubs de sport avaient transformé l’abonnement des clients en crédit à rembourser. L’escroquerie a été sanctionnée.

 

« Aix en forme » et « 13 en forme » sont les enseignes de trois clubs de sports sous licence Moving, ouverts depuis 2000 à Aix-en-Provence. Très vite, l’UFC-Que Choisir de la ville est alertée par plusieurs abonnés à ces clubs, sommés par Financo de régler des mensualités d’un crédit qu’ils n’ont jamais souscrit. Ils ont juste rempli un formulaire d’abonnement. L’association locale demande des explications aux gérants des clubs mais ils ne veulent rien entendre et Financo poursuit le recouvrement des soi-disant créances. Au total, 345 personnes sont en litige avec Financo pour un montant de 470 000 €. Tant et si bien que les gérants des clubs sont mis en examen pour tromperie, infraction à la législation sur le crédit, publicité mensongère et altération frauduleuse de la vérité d’un écrit, faux et usage de faux. L’UFC-Que Choisir d’Aix-en-Provence se joint à la procédure avec constitution de partie civile. À l’issue de l’instruction, Financo est renvoyé devant le tribunal correctionnel sous qualification d’escroquerie. Les juges ont condamné les anciens gérants des clubs à quatre mois de prison avec sursis et 3 000 € d’amende, et Financo à 50 000 € d’amende. Dans un autre jugement, ils ont aussi condamné solidairement Financo et les anciens gérants à régler la somme de 49 663 € aux seules personnes dont les dossiers avaient été suivis par l’UFC-Que Choisir d’Aix-en-Provence.