Facture broyée

Publié le : 19/11/2014 

Locataire depuis de nombreuses années dans le même logement, monsieur C., habitant de la Haute-Vienne, constate un matin que le sanibroyeur de ses toilettes ne fonctionne plus. Le plombier attitré du propriétaire se déplace et décide de changer l’appareil. Peu après, le locataire reçoit la facture : 644 €. Il s’en étonne et demande des explications à l’agence qui gère son logement. Cette dernière lui rétorque : « Vous n’avez pas entretenu votre appareil selon les normes. Vous avez utilisé un produit non conforme. En conséquence, vous devez supporter le prix du changement. » Interloqué, le locataire sollicite alors l’aide de l’UFC-Que Choisir de la Haute-Vienne. Même réponse du gestionnaire au courrier de l’association locale. Celle-ci se procure donc auprès du locataire les factures et la notice technique des produits achetés par ses soins pour l’entretien du sanibroyeur, puis les adresse à l’agence. Après un long moment, cette dernière informe finalement le locataire qu’il n’a pas à régler la facture de 644 €.