Le bluff du garagiste

Publié le : 26/05/2009 

Une habitante du Finistère achète un 4 x 4 Suzuki d'occasion auprès du garage MCO Castille de Quimper. Très vite, diverses pannes se produisent que le garage répare dans le cadre de la garantie. Juste avant son expiration, la concession Suzuki décèle un nouveau problème. Coût de l'intervention : 700 euros. Par fax, le garage donne son accord pour le prendre en charge mais, au final, refuse de rembourser la facture. « Il y a eu trop d'interventions dans le passé, déclare le patron. On vous fait 30 % sur une prochaine révision et si vous n'êtes pas d'accord, allez voir votre avocat ! » C'est à l'UFC-Que Choisir de Quimper que l'automobiliste fait appel, laquelle met le garage en demeure de payer. En vain. L'association locale conseille alors à son adhérente de saisir le juge de proximité. Devant le juge, avant d'engager tout débat, le représentant de MCO Castille a proposé une transaction favorable à la cliente.