Le chien se blesse en passant une radio

Publié le : 21/02/2013 

Un propriétaire confie son animal à un cabinet d’imagerie médicale pour examens. La bête lui est rendue blessée. L’assurance du cabinet a remboursé les frais vétérinaires.

 

Un habitant de Thionville confie sa chienne à un vétérinaire pour qu’il la soigne. Afin d’être sûr de porter un bon diagnostic, ce dernier souhaite une radiographie de l’animal. Pour que la chienne ne se blesse pas, il lui met une collerette de protection et elle est transportée dans un cabinet d’imagerie médicale. Examens faits, l’animal est rendu sans collerette et son propriétaire constate qu’il s’est automutilé. une blessure sérieuse a été causée par cette absence de collerette de protection. Le cabinet d’imagerie contestant sa responsabilité, le propriétaire de la bête saisit l’UFC-Que Choisir de Thionville. Dans un courrier adressé au cabinet d’imagerie médicale, l’association locale rappelle que l’automutilation de l’animal est intervenue pendant que ce dernier se trouvait dans son box ou après examen. De plus, l’impossibilité de restituer la collerette que portait l’animal au moment où il lui a été confié prouve que cette collerette a été retirée, puis égarée. Une faute professionnelle compte tenu de l’état de santé de la bête. Aux yeux de l’association locale de Thionville, on ne peut pas écarter la responsabilité du cabinet médical. Au final, l’assurance de ce dernier a versé les 950 € engagés par le propriétaire pour soigner sa chienne.