Malfaçons

Publié le : 24/08/2017 

À la réception des travaux confiés à la société Vérandalys, un habitant du Bas-Rhin relève un certain nombre de malfaçons. Mais Vérandalys ne lui propose pas de solutions satisfaisantes, notamment sur les malfaçons affectant un mur porteur (défaut d’étanchéité, infiltration d’eau, apparition de salpêtre). Saisie, l’UFC-Que Choisir du Bas-Rhin exige du professionnel la mise en œuvre de la garantie décennale. Appelé au dossier, Generali, l’assureur du professionnel, conteste la date d’apparition des dommages mais, faute de preuves, doit changer de position devant les arguments de l’association locale, confirmés par un rapport d’expert. Generali a fini par verser une indemnité de plusieurs milliers d’euros pour couvrir le préjudice du particulier.