Transport aériens

Opodo au p'tit trot

Publié le : 27/02/2007 

Pour se rendre en Afrique du Sud, deux jeunes Aixois achètent leur billet d'avion sur le site Opodo. L'annulation du vol la veille de leur départ les oblige à acheter des billets plein tarif. Opodo se fait tirer l'oreille pour les indemniser.

 

Un habitant d'Aix-en-Provence (13) doit se rendre en Afrique du Sud avec son amie afin d'effectuer un stage. Il achète en ligne les billets via le site Opodo et organise son séjour sur place. La veille du départ, un appel téléphonique d'Opodo les prévient que le vol est annulé sans plus d'explications. On leur propose alors un vol plusieurs jours après. Ce qui n'est pas possible, les deux jeunes gens ayant des impératifs de dates dans le pays de destination. Ils sont donc contraints de racheter deux billets plein tarif pour tenir leurs engagements. Par mails, puis par courriers, ils demandent le remboursement des billets, mais Opodo ne répond pas à leur requête. Ils sollicitent alors l'aide de l'UFC-Que Choisir d'Aix-en-Provence. L'intervention de l'association locale ne reste pas sans réponse, mais elle aura mis le temps ! Et sans être satisfaisante : après douze mois d'attente, Opodo consent au remboursement partiel du prix des billets. En l'état, l'offre est inacceptable, estime l'un des responsables de l'association locale, qui conseille aux jeunes gens de saisir le juge de proximité. Quelques jours avant l'audience, changement de registre... Opodo contacte ses clients et leur propose un règlement amiable : elle leur rembourse les deux billets et les indemnise du préjudice subi et des divers frais à hauteur de 300 ? chacun. Ils acceptent la transaction.

Jean-Paul Geai