Carte jeune Hop Air France

Des vols vraiment moins chers pour les 12-24 ans ?

Publié le : 12/04/2016 

Trente ans après la SNCF, la compagnie aérienne Hop, filiale d’Air France, propose à partir d’aujourd’hui une carte de réduction destinée aux moins de 25 ans. Pour 49 € par an, elle propose des réductions de tarifs pouvant aller jusqu'à 30 %, vers une centaine de liaisons domestiques. Décryptage.

 

Mise à jour du 12 avril 2015 à 15 h 30

Le service « strategic pricing » (tarification) de Hop/Air France nous signale que la variation des tarifs en fonction de la présence ou non de l’option « carte jeune » est un « bug d’affichage » qui, suite à notre signalement, a été corrigé. Il faisait apparaître des tarifs « Basic + » à la place des tarifs « jeunes ».

Le tarif « carte jeune » permet d’obtenir « systématiquement » une réduction par rapport à un tarif « Basic + », nous a par ailleurs assuré le service communication de la compagnie. Lorsque l’ensemble du quota de places « jeunes » est épuisé sur un vol, ce tarif n’est plus proposé à la réservation, il n'apparaît pas à un prix équivalent au tarif « Basic + ».

« Pour nous, les jeunes c’est l’avenir. Souvent ils connaissent le train pour des déplacements obligés, c’est-à-dire le service militaire ou le lycée, mais il faut qu’ils y pensent pour les loisirs ». Il y a trente ans, la SNCF lançait sa carte jeune, utilisée aujourd’hui par 1,2 million de personnes entre 12 et 27 ans. Jeudi dernier, le discours était sensiblement le même chez Air France (service militaire mis à part) : « Les jeunes sont nos clients de demain, il faut les fidéliser. Puisqu'ils sont très sensibles au prix et au Net, on leur propose une carte jeune digitale rentabilisée en un aller-retour », a déclaré Frédéric Gagey, PDG d'Air France.

Cette carte de réduction, présentée comme une première en Europe, coûte 49 € par an et permet d’obtenir des réductions de tarifs pouvant aller « jusqu'à 30 % » sur une centaine de liaisons domestiques opérées par Hop Air France. Contrairement à la carte jeune de la SNCF, qui propose 25 % de réduction garantis sur tous les trains et à tout moment, cette nouvelle carte n’assure donc pas son porteur d’obtenir un tarif préférentiel.

La réduction de 30 % est présentée comme étant un « pourcentage moyen » calculé « sur la base d’un tarif Basic + ou Smart ». Or, nos premières recherches sur plusieurs liaisons montrent que les tarifs de la carte jeune ne sont pas toujours plus bas que les tarifs « Basic + » et, surtout, que les tarifs « Basic » (non modifiables et dont les bagages sont en option). Au contraire, ils sont parfois équivalents, voire plus élevés qu’un tarif Smart. Et dans ce cas, Air France n’hésite pas à augmenter les autres catégories de tarifs, donnant ainsi l’impression que le prix « jeune » est plus attractif (voir encadré) ! Un comble ! La filiale d’Air France aurait-elle inventé la première carte de réduction qui augmente les tarifs ?

Nous vous recommandons donc, si vous souhaitez acquérir la carte jeune, d’effectuer des simulations de réservation avec et sans cette option. Au moment de la recherche, il est nécessaire de confirmer la détention de la carte pour bénéficier de ces tarifs.

Dans ces conditions, le principal intérêt de ce dispositif réside dans les conditions spécifiques de modification et de remboursement des billets qu’il offre. La carte donne la possibilité de changer la date ou l'horaire du vol avant son départ en s’acquittant de 10 € de frais (contre 70 € avec un billet Basic +). Il est aussi possible de changer sa destination, ce qui est impossible avec un billet Basic +. Le billet jeune peut aussi être remboursé en cas de non utilisation, pour un coût de 20 € (impossible avec un billet Basic +).

La durée de validité de la carte jeune est limitée à la veille du 25e anniversaire du titulaire et ce indépendamment de sa date d’activation. Si elle est achetée pendant l’année des 24 ans, sa validité sera donc inférieure à un an. 

Exemples de tarifs qui varient si le client active l’option « carte jeune »

Exemples de tarifs qui varient si le client active l’option « carte jeune »

En haut, les tarifs avec l’option « carte jeune » activée. En bas, les tarifs sans cette option. On observe que le tarif « Smart » augmente quand l’option « carte jeune » est activée afin de donner l’impression que le tarif réservé aux jeunes est attractif.

Morgan Bourven

morganBrv