Cigarettes électroniques

Interdites en soute

Publié le : 18/06/2015 

L’Organisation internationale de l’aviation civile (OACI) vient officiellement d’inscrire dans son règlement l’interdiction de mettre sa cigarette électronique dans les bagages qui vont en soute. La vapoteuse reste admise en cabine, mais la recharger n’est pas possible.

 

Le succès massif de la cigarette électronique bouscule plus d’un règlement. Lundi dernier, c’était au tour de l’Organisation internationale de l’aviation civile (OACI) de préciser sa position. Après avoir recommandé en décembre dernier aux États membres, dont la France, de ne pas accepter les cigarettes électroniques et tout autre dispositif du même type en soute, elle vient d’inscrire l’interdiction pure et simple dans son règlement. Motif : s’il est actionné accidentellement, par exemple à l’occasion d’un choc, le dispositif de chauffe est susceptible de provoquer un incendie par explosion de la batterie. Plusieurs incidents de ce type auraient été rapportés.

Seule solution, emporter sa e-cigarette en cabine, où elle est admise. Attention, toujours pour des raisons de sécurité incendie, il est interdit de la recharger. Sachez aussi que la plupart des compagnies n’autorisent pas leurs passagers à vapoter en vol, et appliquent ces dispositions avec plus ou moins de bienveillance. Veillez également à ne pas emporter trop de flacons de liquide pour cigarette électronique avec vous, en raison des restrictions qui pèsent sur les liquides en cabine. 

Anne-Sophie Stamane

Contacter l’auteur(e)

asstamane