Fourrière

Augmentation des tarifs

Publié le : 10/03/2012 

Après 2 ans sans augmentation, les frais de mise en fourrière et de garde d’un véhicule sont revus à la hausse. Une pratique qui sera même désormais annuelle.

 

 

 

Augmentation des tarifs fourrière

Si les automobilistes ne semblaient pas trop pressés de voir les tarifs des fourrières augmenter, la profession était plus impatiente et réclamait fermement une remise à niveau. Douze jours de grève, du 23 décembre 2011 au 3 janvier 2012, auront suffi à leur donner raison. Depuis le 8 mars, le tarif de la garde journalière passe de 4,60 à 6 € (soit 30 % d’augmentation) et celui de l’enlèvement de 110 à 113 € (presque 3 % de plus). De leur côté, les tarifs appliqués aux deux-roues seront désormais respectivement de 3 € et de 45,70 €.

En outre, il faudra désormais s’habituer à voir ces tarifs revalorisés tous les ans, puisque la profession a également obtenu que ces tarifs soient revalorisés en fonction du taux d’inflation. Cette fréquence d’actualisation était d’ailleurs une revendication des professionnels lors de leur mouvement de la fin d’année dernière. En effet, si les tarifs avaient été réactualisés en 2010, ils n’avaient pas bougé depuis 1996.

Selon le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA), qui compte 80 adhérents dans sa branche dépannage-remorquage, environ 500 entreprises privées interviennent dans le remorquage pour la mise en fourrière. Ces interventions concernent les infractions au code de la route, mais aussi les véhicules volés ou brûlés.