Pneus M+S (boue et neige) Encore des progrès à faire

Pneus M+S (boue et neige)

Encore des progrès à faire

Publié le : 13/03/2017 

Censés être plus performants sur neige, les pneus pour SUV badgés M+S (« mud + snow », soit boue et neige) ne tiennent pas leurs promesses comme le confirme notre test. C’est d’autant plus dommage qu’il existe un marquage récompensant les pneus hiver dont l’efficacité a été prouvée par des tests normalisés.

 

Le marquage M+S, pour « mud » et « snow » (boue et neige), identifie les pneus ayant une aptitude à rouler dans ces conditions difficiles. Ce marquage est obligatoire sur les pneus hiver mais il est aussi possible de le trouver sur les pneus été, toutes saisons, ou sur les pneus destinés aux 4×4 et SUV. Pourtant, cette mention n’est que déclarative et sa présence, bien qu’obligatoire, n’est soumise à aucune validation officielle.

Pour avoir une idée de la pertinence de ce marquage, nous avons testé un échantillon de 6 pneus hiver sur neige, dans les mêmes conditions que celles définies par notre test de pneus d’hiver, mais en nous limitant aux épreuves de freinage et d’adhérence (qui correspond à une phase de démarrage). Le résultat est sans appel et notre test sur neige montre que, parmi les 6 modèles estampillés M+S, seulement deux (Barum et General) s’en sortent correctement. Le Michelin s’avère médiocre et les trois autres (Goodyear, Yokohama et Hankook) sont carrément mauvais. Cela confirme donc l’inutilité de ce label déclaratif qui peut même parfois être utilisé de manière abusive par des vendeurs qui garantissent alors des performances similaires à celles proposées par les « vrais » pneus hiver. Autre point surprenant, le pneu General Grabber GT possède un dessin de bande de roulement correspondant généralement à celui d’un pneu été alors qu’il est l’un des deux modèles les moins mauvais sur neige. À l’inverse, plusieurs modèles de pneus pour SUV possèdent de très nombreuses lamelles comme c’est généralement le cas sur les pneus M+S mais ils ne portent pas ce marquage. Difficile alors de s’y retrouver.

tableau-pneus-ms

C’est d’autant plus regrettable qu’il existe un autre logo, le 3PMSF (une montagne à trois pics entourant un flocon de neige), facultatif celui-ci, que les manufacturiers peuvent apposer sur leurs pneus hiver. Ce pictogramme, introduit en 2012, prouve pourtant par des tests normalisés que le pneu a été véritablement conçu pour rouler sur la neige. Il est donc non seulement plus exigeant que le simple marquage M+S, mais revêt surtout un caractère officiel.
 

visu-pneus-ms
Marquage M+S à gauche et double marquage M+S et 3PMSF à droite.

Lars Ly

Rédacteur technique