Réseau 3G

SFR se fait payer son réseau

Publié le : 27/11/2009 

À l'occasion d'une conférence de presse, SFR a annoncé la commercialisation d'une antenne qui permet à ses clients de créer leur propre réseau 3G à domicile. Présenté comme une innovation à destination de ses abonnés mal desservis, le service « SFR Home 3G » permet surtout à l'opérateur d'améliorer la couverture de son réseau aux frais de ses clients et de ses concurrents.

 

Image

Image

Vous cherchez un cadeau original pour Noël ? Pourquoi ne pas offrir une antenne de téléphonie mobile personnelle ? SFR a annoncé il y a quelques jours la commercialisation d'un petit boîtier basé sur la technologie Femtocell qui, une fois relié à un box ADSL (ce qui implique donc d'être abonné auprès d'un FAI) via un câble Ethernet, permet de disposer chez soi d'un véritable réseau 3G domestique.

Pour SFR, cette antenne permettra à ses clients dont le logement est mal desservi par le réseau mobile de pouvoir, chez eux, utiliser leur téléphone portable dans de bonnes conditions pour passer et recevoir des coups de fil, mais aussi accéder à l'Internet mobile, consulter ses courriels ou regarder la télé sur son téléphone. C'est aussi un bon moyen pour faire supporter aux autres les insuffisances de son propre réseau. Afin de bénéficier de la 3G chez eux, les clients SFR devront débourser la modique somme de 199 euros pour acquérir la fameuse antenne (aucun abonnement supplémentaire n'est nécessaire). Ensuite, lorsqu'un abonné SFR disposant de cette antenne utilisera son téléphone portable, le flux ne transitera pas par le réseau mobile de SFR, mais par le réseau fixe du fournisseur d'accès desservant le logement. Les FAI concurrents pourront donc être amenés à supporter le trafic généré par les clients SFR.

Dans un premier temps, le réseau ainsi créé sera privé et complètement fermé. Le propriétaire devra donner les numéros des seuls abonnés SFR (5 au maximum) qui pourront se connecter au réseau domestique. Mais rien n'empêche à terme les opérateurs d'étendre cette nouvelle technologie afin de permettre à n'importe quel abonné passant à proximité de l'antenne (le réseau est accessible dans un rayon de 15 mètres) d'accéder à la 3G. Le Femtocell pourrait ainsi se révéler être un bon moyen pour les opérateurs de développer leur réseau à moindre frais.

Et la santé ?

Vue la méfiance des Français vis-à-vis des antennes-relais classiques, pas sûr que les abonnés SFR soient très enclins à installer le Femtocell dans leur logement. Sur ce point, SFR se veut plus que rassurant. D'après l'opérateur, l'antenne émettrait 10 fois moins d'ondes que le wi-fi. Par ailleurs, bénéficiant d'un réseau de bonne qualité, le téléphone lui-même n'aurait pas à « forcer » pour capter le signal, limitant ainsi les effets sur la santé.