Réseaux mobiles Tout le monde n’est pas logé à la même enseigne

Réseaux mobiles

Tout le monde n’est pas logé à la même enseigne

Publié le : 23/10/2019 

Dans son dernier rapport, l’Autorité de régulation des communications électroniques (Arcep) fait un constat mi-figue mi-raisin de la qualité des services mobiles en France. Si le gendarme des télécoms note de réels progrès, il note aussi que les inégalités ont un mal fou à se résorber.

 

Pour sa vingtième édition, le rapport annuel de la qualité des services mobiles de l’Autorité de régulation des communications électroniques (Arcep) apporte son lot de surprises. Plus ou moins bonnes.

Des débits qui augmentent vite et partout

C’est sans aucun doute la meilleure nouvelle de ce rapport. Grâce à une hausse moyenne des débits plus rapide que les années précédentes, utiliser son smartphone est censé être plus confortable, qu’il s’agisse de charger une page Web, de mettre à jour une application ou de télécharger un jeu. En plus, à en croire l’Arcep, tout le monde tire profit de ce boom, que l’on se trouve en ville ou en zone rurale où le débit moyen a doublé en un an, passant de 14 à 28 Mbits/s. Pour autant, les débits des campagnes sont encore loin de ceux des grandes villes (mesurés à 62 Mbits/s en moyenne par l’Arcep) et l’amélioration du débit pas toujours flagrante selon l’endroit où l’on se trouve. Il n’empêche, la situation va plutôt dans le bon sens.

De fortes inégalités entre opérateurs

Dans la réalité, tous les abonnés ne profitent pas pleinement de cette hausse des débits. De tous les opérateurs, Orange reste celui qui, de manière générale, propose le meilleur service et les débits les plus élevés. Pour autant, d’autres opérateurs font quasiment jeu égal avec lui, et notamment Bouygues Télécom qui, dans bien des situations, propose une qualité de service équivalente à celle d’Orange. L’opérateur affiche même les débits les plus élevés de tous en zone rurale (sa couverture, en revanche, reste un peu moins étendue) ! SFR s’en sort aussi convenablement dans la plupart des situations.

Free toujours à la traîne

Qu’ils s’agisse de passer des appels ou de surfer sur Internet, qu’ils se trouvent en ville ou à la campagne, les abonnés Free mobile ont plutôt tendance à être moins bien lotis que les autres. Si l’Arcep note que l’opérateur a réduit l’écart par rapport à ses concurrents en matière de débit, elle souligne que « la qualité d’expérience (streaming vidéo et navigation) » qu’il propose en zone rurale reste « loin derrière les autres opérateurs ». En clair, comme nous l’avions déjà constaté il y a quelques années lorsque nous avions effectué nos propres mesures, les abonnés Free mobile mettent globalement plus de temps à voir s’afficher les pages Internet ou à lancer des vidéos que les autres utilisateurs de mobile. La qualité des appels et la rapidité de transmission des SMS sont aussi moins bonnes.

Des transports mieux couverts

Que ce soit sur les autoroutes, dans les trains ou dans le métro, la qualité de la réception s’est nettement améliorée dans les transports ces dernières années. Pourtant, là encore, tout n’est pas rose. Si la plupart des axes principaux sont couverts par au moins un opérateur, c’est loin d’être le cas de l’ensemble des routes et des lignes de chemin de fer de France. Idem en ce qui concerne les transports souterrains. L’Arcep a beau se féliciter de la qualité des réseaux dans le métro parisien, ce n’est pas forcément le cas dans d’autres villes. Surtout, là aussi, les performances varient d’un opérateur à l’autre. Pour l’Arcep, aucun doute : pour ce qui est des connexions lors de déplacements, Orange est un cran au-dessus de ses concurrents. Il faut dire que cela fait plusieurs années que l’opérateur multiplie les antennes le long des autoroutes et des voies de chemin de fer. Bouygues et SFR lui emboîtent le pas. Une fois de plus, Free mobile reste en retrait malgré une belle progression ces derniers mois.

Des soucis dans les lieux touristiques

Pour compléter son rapport, l’Arcep a effectué cette année une série de mesures dans les 50 lieux touristiques les plus visités de France (musées, châteaux, parcs d’attraction, édifices religieux, etc.). Globalement, Orange est celui qui propose les débits les plus rapides dans ces endroits, mais quand il est question de lancer une vidéo en streaming ou de faire une recherche sur Internet, Bouygues a tendance à faire un peu mieux. Là encore, SFR se débrouille bien et Free ferme la marche.

Lire aussi

Comparateur des forfaits mobiles
Comparatif des Opérateurs de téléphonie mobile
L’ensemble des résultats de l’Arcep ainsi que la couverture de chaque opérateur près de chez vous sont disponibles sur https://www.monreseaumobile.fr/.