Streaming musical Qobuz se relance

Streaming musical

Qobuz se relance

Publié le : 23/11/2014 

Qobuz n’est pas mort, et c’est tant mieux pour la musique comme pour le consommateur. Le service de streaming et de téléchargement, placé en procédure de sauvegarde au mois d’août dernier, a annoncé plusieurs nouveautés. Une nouvelle application mobile, plus ergonomique, sera entre autres lancée le mois prochain. Et une nouvelle offre, baptisée Qobuz Sublime, permettra de profiter de tout le catalogue en qualité CD (FLAC 16 bits/44,1 kHz) et de télécharger des albums dans une qualité encore supérieure (24 bits) à prix réduit.

 

Le placement de Qobuz en procédure de sauvegarde,  le 19 août 2014, ne fut une bonne nouvelle pour personne. Ni pour l’entreprise, évidemment, ni pour les consommateurs. Le service de streaming et de téléchargement de musique a en effet le mérite de se distinguer des autres services existants, comme Deezer ou Spotify, en offrant une alternative intéressante aux mélomanes. Qobuz propose en effet un catalogue de qualité, qui va au-delà de la musique grand public très populaire. Comme nous le soulignions dans notre test des principaux sites de streaming, ses répertoires de musique classique et de jazz affichent une profondeur de collection mieux structurée et une sélection de grande qualité. Le site se distingue également par la qualité sonore des fichiers musicaux (FLAC sur 16 bits à 44,1 kHz).

De nouvelles applis mobiles

Concernant sa situation financière, Qobuz serait sur le point de conclure un accord avec un investisseur. En attendant, l’entreprise poursuit son activité et vient d’annoncer plusieurs nouveautés. D’abord, elle lancera le mois prochain de nouvelles applications mobiles totalement repensées. Le manque d’ergonomie des applications mobiles iOS et Android constituait précisément l’un des reproches formulés lors de notre test. Avec les nouvelles versions, Qobuz a fait table rase du passé pour aboutir à des applications très intuitives et richement fournies en contenu éditorial afférent à la musique. Chaque album est par exemple accompagné d’une version numérique du livret traditionnellement glissé dans le CD. 

« Qobuz sublime », le streaming haut de gamme

Autre nouveauté, Qobuz a enrichi ses offres d’une nouvelle formule, baptisée « Qobuz Sublime ». Elle propose un accès illimité en streaming à tout le catalogue de Qobuz et le téléchargement de musique en 24 bits (une qualité audio encore supérieure au FLAC 16 bits/44,1 kHz) à prix cassés, entre 35 et 55 % moins cher que le prix affiché. « Cela revient à télécharger du 24 bits au prix du MP3 », résume Yves Riesel, le PDG de Qobuz. Mais pour profiter de cette offre, il faudra accepter de s’abonner à la formule la plus chère du marché, tous sites confondus : 219 €/an, soit 18,25 €/mois (contre 10 €/mois en moyenne chez Deezer, Spotify ou Fnac Jukebox). Bien sûr, ce tarif ne comprend pas les téléchargements à l’acte à prix réduit. De surcroît, le catalogue disponible en 24 bits est encore limité. Sur les millions d’albums disponibles, seuls 27 000 sont pour l’instant concernés. Qobuz en promet 100 000 dès l’an prochain. Mais ce format de haute qualité concernera principalement les nouveautés. Remasteriser des albums déjà sortis, c’est-à-dire les numériser à nouveau en repartant de l’enregistrement analogique, exige un budget trop important.

Des offres couplées avec des enceintes

Avec cette offre, Qobuz espère convertir ses clients au streaming, parce qu’il est pour lui synonyme d’abonnements et lui assure donc une trésorerie à l’année. Mais ce mode de diffusion en continu est amené à s’imposer progressivement dans les foyers. Depuis plusieurs mois, les fabricants de matériel de son sont de plus en plus nombreux à proposer des enceintes sans fil directement compatibles avec les sites de streaming comme Qobuz, mais aussi Spotify ou Deezer. Bose, Philips, Sonos… le nombre d’appareils a triplé en un an. Nous avons d’ailleurs testé les principaux modèles d’enceintes sans fil. « La musique dématérialisée n’est pas réservée aux jeunes armés d’un casque sur les oreilles ! », s’amuse Yves Riesel. Le dirigeant multiplie d’ailleurs les partenariats avec les fabricants et avec les distributeurs pour proposer des offres couplées : une enceinte sans fil assortie d’un abonnement à Qobuz. La période des fêtes de fin d’année est évidemment propice à ce genre d’opération. Ainsi, jusqu’au 15 janvier 2015, certains matériels achetés chez Darty ouvriront droit à des mois d’abonnement gratuit pour découvrir le service. Mais évidemment, Qobuz cède aux sirènes de la fourberie marketing : si vous ne pensez pas à résilier l’abonnement à la fin de la période promotionnelle, il sera automatiquement reconduit. Méfiance !

Camille Gruhier