Service de streaming musical Questions-réponses

Service de streaming musical

Questions-réponses

Mis à jour le : 03/07/2018 

Le streaming musical connaît un essor spectaculaire. En quelques années, le nombre d’abonnés a triplé, passant de 1,4 million en 2013 à 3,9 millions en 2016 (Source : Snep). La raison en est simple : les plateformes de streaming permettent d’accéder instantanément à des millions de titres depuis un ordinateur, une tablette, un smartphone et même depuis une enceinte connectée ou une console de jeux. Vous ne connaissez ni Deezer, ni Spotify, ni Apple Music ? Cette foire aux questions vous intéresse !

 

Qu’est-ce que le streaming ?

Streaming

Le streaming est un mode de diffusion par Internet qui permet de lire des fichiers en continu sans les télécharger sur son ordinateur. Ces fichiers sont stockés sur des serveurs, l’utilisateur ne fait que les lire. Le streaming fonctionne pour la musique, mais aussi pour la vidéo (YouTube, Netflix ou Canal Play fonctionnent sur ce principe).

Depuis quel(s) appareil(s) accède-t-on à un service de streaming ?

 

Appareils streaming

N’importe quel appareil connecté à Internet peut accéder à des fichiers en streaming : un ordinateur, une tablette tactile, un smartphone. Il suffit d’ouvrir son navigateur Internet (Mozilla Firefox, Internet Explorer, etc.) et d’accéder à un site de streaming musical (Deezer, Qobuz, Napster, Google Play Music, Spotify, etc.). Pour faciliter la gestion des écoutes et de la bibliothèque (titres « coups de cœur », playlists, albums, etc.), la plupart des services proposent un logiciel à installer sur son ordinateur et une application mobile pour smartphones et tablettes. Plusieurs marques de matériel de salon comme Cabasse, Denon ou Sonos facilitent l’usage du streaming en intégrant les technologies de diffusion sans fil AirPlay ou Google Cast à leurs enceintes Wi-Fi.

Lire aussi notre Décryptage : Sur quels appareils profiter du streaming ?

Le streaming est-il légal ?

Oui ! Apple, Deezer, Qobuz et les autres rémunèrent les artistes et disposent évidemment des droits de la musique qu’ils diffusent.

Puis-je télécharger la musique sur mon ordinateur ?

En streaming, la musique est stockée sur des serveurs, elle n’est pas téléchargée sur l’ordinateur. Il existe toutefois un mode « hors connexion » qui permet de stocker les pistes sur ordinateur, tablette ou smartphone. Ceci permet de profiter de la musique quand la connexion Internet est mauvaise ou absente (dans les transports, notamment). Ce mode est réservé aux abonnés payants. Notez que, parallèlement à leur service de streaming, certaines plateformes vendent de la musique en téléchargement (Qobuz, Apple Music, Google Play Musique). Dans ce cas, vos achats sont stockés sur votre disque dur et vous pouvez les copier sur un baladeur.

Qu’est-ce que le mode « hors connexion » ?

Dans le cadre de leurs offres payantes, les plateformes proposent un mode « hors connexion » : l’utilisateur peut stocker la musique temporairement pour y accéder lorsqu’il ne dispose pas de sa connexion Internet (en avion, dans des zones mal couvertes par les réseaux mobiles, à l’étranger, etc.). Mais s’il se désabonne, la musique disparaît. Et il doit se connecter au moins une fois par mois au service (sur le site Internet ou l’application mobile) pour mettre à jour ses droits (le service vérifie ainsi que le client a payé son abonnement).

La musique occupe-t-elle beaucoup de mémoire dans mon smartphone ou ma tablette ?

Non, la musique est stockée chez le prestataire, pas dans votre appareil. Sauf lorsque vous synchronisez de la musique en mode « hors connexion » (voir ci-dessus) ; dans ce cas, la musique est stockée en local. Généralement, vous pouvez définir dans les paramètres de l’application l’espace maximal que vous souhaitez lui allouer.

Le son est-il de bonne qualité ?

son

Les plateformes de streaming vantent toutes un son de « haute qualité » ou de « qualité CD ». En réalité, la qualité sonore varie d’un opérateur à l’autre. En général, elles proposent de la musique compressée en MP3, le standard le plus répandu (Spotify opte pour le format Ogg Vorbis et Apple pour l’AAC). Mais pas toujours au même débit (exprimé en kilobits par seconde [kbps]). Il existe plusieurs variantes : 96, 128, 192, 256, 320 kbps, etc. Plus le chiffre est grand, moins les données sonores sont éliminées lors de la compression. Autrement dit, un MP3 320 kbps est de meilleure qualité qu’un MP3 128 kbps. La plupart des plateformes revendiquent des MP3 « jusqu’à 320 kbps », mais il est difficile de savoir combien de fichiers, au total, atteignent cette qualité dans leur catalogue. Qobuz se distingue en procédant lui-même à la compression des fichiers et en garantissant du MP3 320 kbps sur tout son répertoire (ses abonnements premium permettent même d’accéder à des fichiers compressés « sans perte » d’encore meilleure qualité).

En mobilité (depuis un smartphone ou une tablette tactile), la qualité fournie est moins bonne (96 à 160 kbps). La perte audio gênera peut-être les audiophiles confirmés (équipés d’un bon casque), mais elle permet aussi de limiter la consommation de data et donc d’économiser son forfait mobile.

En outre, la qualité restituée ne dépend pas que de la source : le débit de la connexion Internet et la qualité du matériel d’écoute entrent également en jeu.

Trouve-t-on tous les types de musique sur les plateformes de streaming ?

Tous les services de streaming annoncent des dizaines de millions de titres disponibles. Vous y trouverez les hits du moment et toute la discographie des artistes célèbres ou plus confidentiels, bref, largement de quoi satisfaire le grand public quels que soient ses goûts (pop/rock, r’n’b, hip hop, variété française et internationale, etc.).

Il y a quelques années, plusieurs artistes majeurs, comme les Beatles, Led Zeppelin ou Peter Gabriel, boycottaient toutefois les plateformes. Mais le streaming, désormais adopté par un tiers des Français, est devenu incontournable. Tous y ont donc succombé. En France, seul Jean-Jacques Goldman fait encore de la résistance.

Globalement, l’offre est moins intéressante, voire inexistante, dans les styles comme la musique classique, le jazz ou encore le blues. Seul Qobuz se distingue, là aussi, de ses concurrents.

Quels sont les avantages et les inconvénients du streaming ?

Le streaming permet de disposer en tout lieu et à tout moment de millions de titres de musique. Les suggestions d’écoute permettent de découvrir des artistes. Le prix de l’abonnement, autour de 10 €/mois, est correct, le service rendu mérite largement ce budget.

Mais en streaming, vous n’achetez pas la musique, vous en profitez tant que vous payez. Si vous résiliez votre abonnement, vous perdez votre bibliothèque (vous pourrez l’écouter tant que vous ne supprimez pas votre compte, mais avec de la publicité). Si l’accord est rompu entre une plateforme et une maison de disques, les artistes qu’elle distribue disparaîtront du site.

Peut-on écouter la musique lorsqu’on est à l’étranger ?

Le service est disponible dans le monde entier pour les abonnés de la majorité des plateformes (Deezer, Napster, Google Play Musique, Qobuz, Spotify). Bien sûr, quand vous voyagez, vos titres synchronisés en mode « hors connexion » restent accessibles. Notez que le streaming musical figure parmi les services ciblés par la directive européenne sur la portabilité des contenus en ligne. Depuis le 1er avril 2018, les abonnés à des services en ligne (Netflix, Canal Play, Spotify ou autre) peuvent profiter, sans surcoût, de tous leurs contenus depuis les pays membres de l’Union européenne.

Camille Gruhier